Jour 62 ~ L’infiniment petit


En attendant chéri, je m’amusais à photographier les fleurs de trèfle qui ponctuaient la pelouse. Je n’ai pas l’habitude de faire de la photo macro. Je préfère saisir les paysages avec mon grand-angle.  J’aime quand mon regard se perd au loin, à la recherche d’un détail intéressant, comme la présence d’un arbre dont la silhouette m’avait échappée.   C’est sans doute pour cela que j’ai un penchant pour le panorama.

Rompre  ces vieilles habitudes  est toutefois profitable, voire même enrichissant pour l’artiste en quête de perfectionnement. Ou de nouveauté. Notre vision s’élargit, notre œil devient plus observateur et nos images en bénéficies.

Plonger dans l’infiniment petit nous permet de voir plus grand par la suite.

2 commentaires sur “Jour 62 ~ L’infiniment petit

  1. Carmen dit :

    bien réussie ! Jolie comme tout,c’est délicat et m’inspire la paix.
    Bonne journée!

Une petit mot d'encouragement? ~ Leave Some Love

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s