Jour 118 ~ Parapente

Aimez-vous les sensations fortes? Aimeriez-vous sentir le vent vous fouetter le visage? Sentir le sol se dérober sous vos pieds?  Et voir danser la terre à quelques 900 mètres sous vous? Oui? Eh bien, c’est possible  en effectuant un baptême de l’air en tandem chez Distance Vol Libre, à St-Paul d’Abbortsford, en Montérégie.  Des instructeurs qualifiés vous accompagnerons dans votre aventure.

La mienne, mon aventure, se résume à des photos prises lors des envolés de quelques braves gens qui pratiquent ce sport. Je dis brave, Parce que moi, j’ai bien trop la trouille pour  sauter dans le vide!  Mais à entendre les cris de joie des participants, ça m’a l’air vraiment trippant.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Wahouuu!

13 commentaires sur “Jour 118 ~ Parapente

  1. Maïté dit :

    Je suis restée un après-midi à les observer, il y a de ça longtemps.J’aurais bien franchi le pas… mais mon entourage m’avait dissuadée. Il faut dire que le premier vols accompagné que nous avions observés avait fini………….. Dans un lac de montagne! Et le deuxième… avec une jambe cassée. ça refroidit un peu les ardeurs! lol

    • annejutras dit :

      OUF! Et comment! Disons que ce n’est pas très invitant… 😉 Il y a toujours des risques, c’est sûr. Mais se casser une jambe, ou tomber dans le lac sont des mésaventures qui te dissuadent au plus haut point.

  2. Anick dit :

    Moi je fais souvent des vols tandems ici et toutes les fois ont été tout simplement extraordinaire!!! Les pilotes ont de l’expérience, et tous les genres de vols sont possible…. la vue est incroyable, surtout mais vraiment surtout durant l’automne, avec les couleurs!!!!!

    Moi j’encourage tout le monde à aller s’envoyer en l’air chez Distance Vol Libre, à St-Paul d’Abbotsford!
    Et en passant, super belles photos Anne! 🙂

    Carpe Diem
    Anick 🙂

    • annejutras dit :

      Bonjour Anick, merci de ta visite.

      Tu as raison, la vue à l’automne doit être ex-tra-or-di-nai-re! Le feeling, fa-bu-leux.

      En tout cas, je ne me sens pas prête pour un baptême de l’air (mais si j’en meurs d’envie…), je vais plutôt me contenter ( et ça me suffit amplement) de prendre d’autres clichés lorsque le paysage revêtira ses couleurs d’automne.

      😉

  3. Eric dit :

    Il y a des risques avec toute activité, que ce soit de conduire une voiture (p. ex. accidents), de marcher en forêt (p. ex. animaux sauvages) ou d’aller visiter un être cher à l’hôpital (p.ex. exposition à des radiations de toutes sortes, infections nosocomiales). On ne s’empêche pourtant pas de participer à de telles activités…

    Mais si on ne se sent pas prêt, c’est pas grave; il y a toujours la prochaine fois. En fin de semaine, j’ai vu deux frères au sommet de la montagne. Le plus vieux (~10 ans) n’a pas voulu voler. Le plus jeune (~8 ans) a volé et en redemandait! Chacun ses choix.

    J’ai aussi entendu dire qu’un couple s’est marié dans la zone de décollage au Mont Yamaska. Ils n’ont pas tardé à s’envoyer en l’air et atteindre le 7e ciel pour leur lune de miel!!!

    De mon côté, j’ai fait mon premier vol solo (à vie) ce dimanche. Je suis retourné au sommet pour mes 2e et 3e vols le même jour! Ce qui impressionne, c’est de voir tous ces arbres qui ressemblent plutôt à des brocolis juste en dessous. Et la brise est toujours la bienvenue par journée chaude! Anne, tu m’as photographié à mon 3e atterrissage! Merci pour les photos envoyées par courriel! Je te l’ai dit et je te le répète: elles sont superbes!!!

    • annejutras dit :

      Se marier au sommet du Mont Yamaska, wow, comme c’est romantique…

      Je suis d’accord avec Eric, il y a des risques partout ; la vie est courte, faut savoir en profiter au max, ne pas attendre le moment idéal pour réaliser ses rêves, parce qu’on risque d’attendre toute sa vie.

      Je suis très heureuse d’avoir fait ta connaissance et comblée que mes photos te plaisent. Je te souhaite bonne chance dans ton projet, et je vais lire avec intérêt l’article à paraître dans le Devoir.

      Tourlou!

  4. Maïté dit :

    Bravo les artistes: que ce soit ceux qui volent avec succès et ont une vue imprenable en contrebas ou bien la photographe qui sait saisir les meilleurs moments.
    Je précise qu’habitant en France, j’ai fait part de ce que j’ai vu en France.
    Et bon vol aux amateurs de parapente.
    Beaux clichés Anne et bonnes vacances.

    • annejutras dit :

      Bah! Ne t’en fais pas, nous avons chacun notre perception, et ceux qui pratiquent ce sport ont l’avantage de générer une tonne d’adrénaline et un sentiment incommensurable de liberté que nous, pôvre observateur passif, n’auront pas la chance d’expérimenter. À chacun ses passions.

      Merci pour tes souhaits!

      😉

  5. Maïté dit :

    Je précise aussi que j’ai fait part de deux mésaventures sur quatre que j’ai pu observer…à croire qu’en France, il y a quelques années, on n’était pas si à cheval sur la sécurité que chez vous. Je ne voulais pas paraître complètement négative, ce que je ne suis pas.

  6. Fabulous shots, I love all of them, great capture

  7. Seb dit :

    Les photos sont en effet magnifiques, on entend presque le bruit des voiles 🙂

Une petit mot d'encouragement? ~ Leave Some Love

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s