Jour 361 ~ Let it Bee

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Je suis pas mal excitée. C’est ma première photo d’insecte où la netteté est si bien réussie.

Attirée par une talle d’asclépiade, je me suis approchée dans l’espoir d’y apercevoir des papillons. Mais après avoir fait le tour, j’ai dû me rendre à l’évidence. Pas de papillons en vu. J’ai haussé les épaules, en soupirant ( Faut bien s’exprimer, non?).

Je m’apprêtais à rebrousser chemin lorsque j’ai remarqué cette abeille en plein travail. L’ouvrière s’est prêtée à la session photo sans rouspéter.

Sur les 7 clichés numériques, une seule s’est avérée bonne.

Mais c’que c’est POILUE une abeille!

21 commentaires sur “Jour 361 ~ Let it Bee

  1. One Day ... dit :

    Bonjour, j’arrive ici attirée par la superbe photo de ton profil et… j’en prends plein les yeux !
    Bravo.

    Ici j’aime l’excentraaaage, le flou du premier plan et le titre tellement raccord.
    Très beau travail.

    • annejutras dit :

      Bonjour One Day, heureuse de faire ta connaissance! Merci pour tes bons mots. J’ai longtemps cherché un titre jusqu’à ce je pense à la chanson des Beettle. 😉

  2. Hervé C dit :

    oui, mais en rentrant chez elle le soir…..elle s’épile à la cire d’abeille …Madame !!!!!

  3. Nicolas dit :

    Bravo!

    Dis-moi, est-ce tes autres photos sont vraiment entièrement floues, ou juste partiellement? Je t’explique : la mise au point en macro est très précise. Sur un insecte immobile, par exemple, tu peux prendre 12 à 20 photos en ajustant la mise au point au millimètre près, de sorte que tu couvres l’ensemble, un détail à la fois. Ensuite, on peut utiliser un logiciel spécialisé qui recompose la mise au point intégrale en une seule image. Le mot en anglais pour cette technique est stacking.

    Cela dit, c’est plus facile à faire avec des insectes immobiles. Le meilleur moment pour les insectes est à l’aube, quand la rosée tombe, car ils sont mouillés et attendent que ça sèche.

    Je te bombarde tout cela car le sujet semble vraiment t’intéresser, mais le mieux, c’est encore que je te refile un lien vers un vrai maitre en la matière.

    Hover power

    J’ai appris tout ce que je sais en la matière en lisant les commentaires et explications sous ses photos.
    Voici un échantillon de ce que j’ai réussi à faire en suivant l’exemple et les conseils de ce spécialiste :
    http://neurobancal.com/2010/08/01/araignee-crabe-thomisidae/
    Pour obtenir la mise au point sur toute la profondeur de l’araignée, j’ai bien dû combiner une dizaine de photos. Peut-être plus. Heureusement, le sujet était à l’affut, donc, immobile, et il n’y avait pas de vent…

    J’espère que ce créneau te motivera à renouveler ton contrat de publications quotidiennes pour un an. 🙂

    • annejutras dit :

      Oh que oui! Un GROS, non, un IMMENSE merci pour ce commentaire extraordinaire! Wow! J’ai de quoi m’amuser pour un méchant bout!

      En ce qui concerne mes photos, elles sont en parti floue, mais puisque j’ai effectué les photos à main levée, impossible d’aligner les images. Mais je vais approfondir cette méthode, ça me semble génial.

      Dis-moi, ce logiciel, on le trouve sur le net? Ou tu l’as acheté?

  4. Jolie coincidence: sans avoir vu ta photo, moi aussi j’en ai choisi une d’un insecte aujourd’hui. Vive la netteté! Et vivent les jeux de mots: disons que your bee is quite beecoming.

    Merci de tes commentaires, Anne. J’ai ajouté des traductions pour mes lecteurs, qui sont presque tous anglophones.

    Steve Schwartzman
    http://portraitsofwildflowers.wordpress.com

  5. Nicolas dit :

    Argh! Je t’avais écrit un long commentaire avec plein de bons tuyaux sur la macro, et il a disparu! Maudit WordPress!

    Bon, je refais en version courte. Puisque la macro t’intéresse, je t’invite à explorer la technique du stacking, qui consiste à faire la mise au point en différents points sur l’insecte immobile (donc le matin à la rosée, c’est idéal), puis, à assembler le tout avec un logiciel spécialisé (ex. : helicon focus, zerene stacker ou même Photoshop CS5).

    Je te refile un lien d’un maitre de cette technique (j’ai tout appris en lisant les explications sous ses photos) : http://www.flickr.com/photos/johnhallmen/

    Voici deux modestes exemples de mes propres expériences avec cette technique l’été dernier :
    http://neurobancal.com/2010/08/01/araignee-crabe-thomisidae/
    http://neurobancal.com/category/photos/macro/page/9/

    • annejutras dit :

      Ton message n’avait pas disparu (Youppi!) il était seulement en attente d’approbation. Ça fait souvent ça lorsqu’on y ajoute des liens, wordpress le met en attente, ceci à cause des pourriels. Je m’empresse d’aller le lire! 😀 😀 😀

  6. Nicolas dit :

    Et bravo pour ta capture. Les insectes sont fascinants!

  7. Kieran Hamilton dit :

    Very nice shot, great focus 🙂

  8. Eden dit :

    Great focus and color Anne 🙂

  9. bleuemarie dit :

    La macro, c’est superbe, elle nous permet de voir ce que notre oeil ne voit pas 🙂
    Et oui, c’est poilu une abeille !!!!

  10. Captain Kimo dit :

    Very nice Anne I love shots like these so beautiful.

Une petit mot d'encouragement? ~ Leave Some Love

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s