RAW versus JPEG

Une photo RAW : qu’est-ce que ça mange en hiver?

Ce terme anglais signifie : brut. En fait, c’est un fichier numérique dont les informations numériques n’ont pas encore été traitées, et dont vous aurez la maîtrise complète du résultat dans un logiciel de développement approprié.

Le RAW est comparable  au négatif du temps de l’argentique et le JPEG à la diapositive. À l’époque, un négatif devait passer par un « traitement de produits chimiques » afin de donner une image photographique.  À l’instar d’un négatif, le fichier RAW doit passer par un « traitement numérique » pour donner une photo.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le fichier RAW a le désavantage d’être beaucoup plus volumineux et demande plus de temps pour le traitement.  Par contre, vous pourrez définir (à votre guise) la balance des blancs, le contraste, la saturation, la réduction du bruit, la netteté, et tout un tas d’effets d’image. Si vous êtes légèrement sous-exposé ou sur-exposé, il vous sera possible de récupérer les informations et de faire ressortir les détails. Ce qui sera plus difficile avec un fichier JPEG.

Sur les deux photos ici bas, j’ai choisi une balance de blanc différente, l’une froide et l’autre chaude.

Avec le format JPEG, le procédé est plus simple, vous n’avez pas a apporter toutes sortes de changement, elles sont déjà inscrites dans le fichier par l’appareil photo.  Sachez toutefois que  les informations enregistrées au moment de la prise de vue sont compressées, donc réduites.  Vous pouvez apporter quelques ajustements, si nécessaire, mais avec beaucoup moins de latitude.

Pour bien saisir la chose, voici quelques chiffres :

Une image RAW contient 4 096 nuances de vert, 4 096 nuances de rouge, 4 096 nuances de bleu. C’est en mélangeant ces trois couches de couleur que votre appareil reproduit  les couleurs de votre monde réel. Toute une palette de couleurs, n’est-ce pas?

Mais qu’arrive-t-il de la version JPEG?

Eh bien, la compression réduit les « précieuses » informations en un maigre 256 nuances par couche. Rien de moins!

Pour pousser la comparaison, c’est un peu comme si l’on vous demandait de réaliser un dessin avec soit une boîte de 12 crayons de couleur, ou bien avec une boîte de 360. Lequel choisiriez-vous?

Évidemment, il n’a rien de mal à photographier en JPEG, il faut seulement  capter les informations différemment. Étonnamment, beaucoup de professionnels utilisent le JPEG, cependant,  ils s’assurent que les informations (reliées à l’exposition, à la balance des blancs, etc.) soient enregistrées correctement sur leur carte mémoire, car une fois la prise de vue terminée, il est trop tard pour revenir en arrière.

L’exemple le plus frappant est le suivant : un ami est revenu d’une chasse photographique à -25C en me disant qu’il n’avait rien de bon. En jetant un coup d’oeil à ses fichiers, j’ai tout de suite visionné le potentiel de ses images. Malgré une balance des blancs mal ajustée, j’ai pu récupérer ses photos et en tirer une scène spectaculaire.

Alors, voilà!

Mercredi prochain : comment sauvegarder pour le web

32 commentaires sur “RAW versus JPEG

  1. Merci Anne, la démonstration est indéniable et plus que convaincante sur la dernière. Par contre il serait intéressant de savoir comment en post-traitement on arrive à transformer une « simple » photo bleue en une très belle photo remarquable de couleur…Je pense que c’est la difficulté de ce post traitement qui pousse beaucoup de photographes amateurs à n’utiliser que le JPEG plutôt que le RAW (mise à part le volume des photos)…Alors pour faire suite à ce post, je te propose de nous expliquer prochainement comment (pas à pas) on passe de la photo « bleue » à la belle photo…(quel logiciel, quelles fonctions….)Merci Anne de ton partage.

  2. De très bonnes explications illustrées par des exemples, voilà un bel article !!
    Bravo Anne !

  3. lancoliebleue dit :

    Super sujet Anne.
    J’aimerai passer en raw, mais avec nikon c’est du nef et comme j’utilise photoshop, ça ne marche pas. J’ai vu qu’il fallait pour cela utiliser camera raw, mais voilà, je ne sais pas trop comment faire puisqu’il faut d’abord travailler la photo sur camera raw, l’enregistrer en autre format et ensuite finir sur photoshop (si j’ai tout bien compris). Je me dis que j’ai meilleur temps de rester en jpeg et d’ouvrir direct sur photoshop.
    Dommage car je dois perdre beaucoup de possibilités.
    Si quelqu’un a une astuce, merci de la partager 😉

    Anne c’est magnifique la façon dont tu travailles tes photos. Le changement est radical.Merci de prendre le temps de partager ainsi.
    Val

    • Alain ROLLAND dit :

      1°/ Avec Nikon, tu dois avoir un logiciel dédié pour traiter tes raw. Chez Canon c’est DPP.
      2°/ Avec Canon, j’ai téléchargé Camera raw adapté à la version de PS puis il faut que tu déplaces un fichier vers PS pour que celui-ci ouvre systématiquement Camera raw à l’ouverture d’une photo. En pro, Anne pourra t’expliquer mieux que moi.

      • Anne Jutras dit :

        Le logiciel correspondant à Nikon est « Nikon Capture NX2 » ce logiciel va permettre de conserver les ajustements que tu as réglés dans ton appareil.

        Pour ma part, je ne l’utilise pas, j’ai adopté Camera Raw et je suis habituée à son interface, et ça me plaît ainsi. C’est une question de goût et choix personnel. 😉

      • lancoliebleue dit :

        Merci Alain pour ta participation. Hier j’ai téléchargé Camera raw et je viens de découvrir Brigde que je n’utilisais pas. Je pense que je vais dans un premier temps fonctionner avec les deux formats comme tu le fais et je verrai. Ce qui m’embête, c’est que je ne me rappelle pas avoir eu le logiciel nikon et je ne le trouve pas …Enfin ce n’est qu’un détail, j’en sais un peu plus grâce à vous 2. Merci.
        Bonne journée

    • Alain ROLLAND dit :

      Pour info, avec Camera raw tu peux traiter les raw et les jpeg

    • Anne Jutras dit :

      Val, il n’y a rien de mal à photographier en JPEG, il suffit de bien exposer tes images.

      Précision, les fichiers RAW ne se termine pas par… RAW.
      L’extension pour Nikon = NEF
      Canon = CR2

      Moi, j’ouvre mes photos dans Bridge (faisant partie de Photoshop), une fois les fichiers téléchargés, je peux ainsi visionner mes photos RAw.

      Je sélectionne les photos que je veux traiter et, en double cliquant, je les ouvre dans Camera RAW. À partir de là, je fais ma balance des blancs, ajuste l’exposition, ajoute de la Vibrance, et quelques autres ajustement etc, une fois terminé je clique sur « ouvrir image » et l’image s’ouvre dans photoshop. Et là, je termine mes ajustements à cet endroit.

      Si tu cherches des informations supplémentaires, il y a plusieurs magazine qui ont de bons articles à ce sujet.

      Au plaisir!

      • lancoliebleue dit :

        Un grand merci Anne. Je viens de tester et ça marche. J’avais bridge, mais je ne savais pas trop à quoi il servait. Je me disais que le jour où je m’ennuierai je me pencherai sur la question 😉 Je dois avouer que la photo vient se greffer sur d’autres passions et j’ai Enoooooooormément à apprendre. Quand je pense que certaines personnes s’ennuient…alors qu’il y a tant à faire. Encore merci et bonne journée.
        Ma fille part découvrir ton pays lundi. La chanceuse, je prendrai bien sa place 😉

  4. Alain ROLLAND dit :

    Comme d’habitude, ce sujet est très bien traité et le pro se met bien au niveau de l’amateur et use d’un langage approprié. Je me permets d’ajouter qu’il faut user des curseurs avec délicatesse car ça peut vite tourner à la catastrophe. Personnellement je travaille toujours sur une copie de fichier raw.
    Pour revenir au sujet, je travaille dans les 2 formats et souvent « raw+jpeg ». Si mon jpeg est bon je garde sinon j’ai toujours le secours du raw pour rattrapper mes erreurs ou pour accentuer les effets désirés.

    • Anne Jutras dit :

      Ce sont de bons points, Alain, toujours se faire une copie de l’image travaillé dans photoshop. De cette façon, ça évite de tout recommencer si tu rates ton coup. 😉 Pour ma part, je travaille avec des calques et de façon parcimonieuse, au fil du temps, j’ai atténué les ajustements que j’effectuais sur mes images. On apprend avec le temps, j’imagine.

  5. oneowner dit :

    Excellent article, Anne. I shoot RAW exclusively for the reasons you mentioned. Also, I convert the Nikon NEF raw files to DNG (digital negative) files. They are a bit smaller but are better for archiving and still contain all the information from the original file. I wish Nikon and Canon would use this file protocol or at least make it an option on their cameras. Their own proprietary system are constantly changing.

  6. zoz dit :

    Bonjour Anne !

    Personnellement je préférais lorsque tu nous présentais ton travail et que tu nous racontais tes petites anecdotes.

    Tu pourrais peut-être ouvrir un onglet : technique photo, en haut de ton carnet. Ainsi ceux que ça intéresse s’y rendraient et ceux qui comme moi préfèrent suivre ton parcours personnel le pourraient sur cette page, qu’en penses-tu ?

    • Anne Jutras dit :

      C’est une excellente suggestion, Zoz! Je suis consciente que ce genre de billet ne plaît pas à tout le monde. Je vais voir ce que je peux faire pour accommoder tout le monde.

      Merci de ta visite et ton honnêteté, j’apprécie!

  7. Inspired and pretty dit :

    Je commence à être pas mal convaincue. Je vais l’essayer. J’ai vu que mon éditeur photo Corel traite les images RAW, c’est parfait. La seule chose c’est que les fichiers sont vraiment très très gros en RAW, ça ne doit pas être long que ça prend toute la place sur le disque dur et on doit alors acheter un autre support pour y stocker nos photos.
    La photo d’hiver est époustouflante ! Et j’aime beaucoup la toile d’araignée !
    Bonne journée Anne !

    • Anne Jutras dit :

      En effet, les fichiers RAW sont très gourmand côté espace, moi je transferts mes images dans une mémoire vive à part. Après 6 mois, l’espace de mon ordi devient saturé, pas le choix de me faire une sauvegarde. Ça évite les pertes.

      Merci pour tes beaux commentaires, Jocelyne, c’est toujours un plaisir de te lire! 😀

  8. Free Tag Zone dit :

    Excellentes explications! A bientôt car votre site est très intéressant et les photos splendides …

  9. je suis un trop trop grand néophyte pour passer du normal en Raw mais n’empeche tu nous donnes de bonnes explications de tout cela et qui c’est si un jour je me perfectionne photographiquement et bien je reviendrai lire tes conseils de pro…bisous en ce mercredi Anne

    • Anne Jutras dit :

      Si tu aimes photographier en JPEG, je ne vois pas où est le problème. Il suffit de choisir ce qui nous plaît.

      Pour ma part, je n’aime pas le JPEG, ça m’arrive de l’utiliser à l’occastion, croyant épargner du temps, mais je finis toujours par traiter le fichier RAW. Faut dire que je suis habituée. 😉

  10. bleuemarie dit :

    J’ai tout lu :-), ton billet bien sûr, mais aussi tous les commentaires….ça me donne vraiment envie d’essayer.
    Jusqu’à présent, je me satisfaisais de JPEG, mais ta comparaison entre les 12 crayons de couleur et les 360 m’a convaincue.

    Donc, yapuka 🙂

    Merci de tes conseils, de ta gentillesse et de ta générosité

    Bien amicalement
    Marie

    • Anne Jutras dit :

      Ça vaut la peine de faire l’essaie, mais sache que le fichier RAW a l’air, disons, un peu moche (voire malade… hihi) en le regardant pour la première fois. Il faut lui donner des couleurs… qui sont en dormance dans ce merveilleux fichier.

      Donne-toi du temps aussi, pour t’habituer. Tu verras, l’essayer c’est l’adopter! En tout cas, moi, jamais dans mon RAW. 😀 😉

      PS : Marie, si tu as des questions, n’hésite pas à m’écrire.

  11. […] : Puisque je photographie en RAW, j’ai plus de latitude que si j’étais en […]

  12. chatou11 dit :

    Incroyable ce que tu as réussi à faire avec la photo du paysage de neige… je suis coite..
    Merci pour tous tes bons conseils.
    Je m’étais toujours demandé ce qu’était le RAW.. voilà les réposes à mes questions
    belle journée Anne

Répondre à bleuemarie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s