Quand la compétition nuit à votre créativité

Nous vivons dans un monde où on nous encourage à toujours faire mieux, à exceller et à se démarquer. Notion de compétition axée sur la performance et le rendement, ça vous dit quelque chose?

Déjà à l’école on nous enseigne à être le meilleur, on nous accorde des prix d’excellence pour notre performance et on nous honore devant tous nos camarades avec une médaille bien méritée. Et quand on sort de l’école, le marché du travail nous accueille avec les mêmes principes. Une roue immuable.

Par contre…

Qui n’a pas vécu la frustration de ne pas réussir à se démarquer des autres? Qui n’a pas, une fois dans sa vie, ressenti la déception de ne pas être le meilleur? De ne pas être aimé pour qui nous sommes, et non pour nos réalisations?

Les clubs de photo n’y échappent pas. La compétition est bel et bien présente.

Les dirigeants, bien intentionnés, organisent des concours photo ayant pour mission de motiver les membres à présenter leurs meilleures œuvres. Des périodes d’échange sont également offertes, où les critiques (positives ET négatives) fusent dans le but d’aider les autres à s’améliorer.

Les personnes qui aiment relever les défis en éprouveront une grande satisfaction. D’autres, moins portés vers la concurrence, mais désireux de bonifier leur technique, trouveront le courage de s’exposer aux critiques. Certains, plus timides, n’oseront même pas participer de peur de ne pas être à la hauteur, d’être démolis par la critique.

Vous comprendrez qu’une telle affirmation me touche personnellement. Je ne me suis jamais sentie à l’aise dans les séances d’opinion où la critique devient le point déterminant pour peaufiner la technique du photographe derrière l’image. J’en avais d’ailleurs glissé un mot au Club photo dans lequel je suis membre. Mon intention était de faire évoluer les échanges sur un terrain de convivialité et de partage. Entre passionnés. Sans cette omniprésence de la compétition. On m’a répondu que les gens qui fréquentent le Club, sont là pour apprendre. En d’autres mots, la critique conserverait son trône.

Ainsi, peut-on améliorer sa technique photo, juste en partageant nos photos? Sans critique? Sans compétition? Seulement en posant des questions? Et en partageant nos connaissances?

J’affirme que oui!

Et vous, quels moyens avez-vous découvert pour améliorer vos photos? Racontez-moi, je suis très intéressée à vous lire!

75 commentaires sur “Quand la compétition nuit à votre créativité

  1. grishmanphotography dit :

    big like 🙂

  2. naturesereine dit :

    J’aime beaucoup cet article Anne et je suis bien heureuse de le rencontrer chez toi. J’ai refusé il y a peu de participer à deux concours : j’ai exposé deux raisons : la première c’est que pour comparer quelque chose, il faut partir de la même base. Or quand tu vois les différences d’appareils photos je trouve ça déjà ridicule. Si concours il devait y avoir, il faudrait que tout le monde soit avec le même appareil à la base.
    Ensuite oui bien d’accord avec toi, pourquoi : concours ?
    Pourquoi Jugement de valeur sur l’art sur la vie sur les choses ?????
    Progresser par la dénégation ?
    Pas d’accord. On avance quand on se pose des questions et quand on a besoin de réponses.
    A chaque fois que j’ai fait un pas en avant en photo c’est parce que j’étais tellement emballée par une photo de quelqu’un que je voulais savoir comment on pouvait arriver à faire ça ou ça.
    On m’a toujours fort gentillement répondu sur les blogs. Voir même parfois montré.
    Et puis ce qui plait à l’un, ne plait pas toujours à l’autre aussi, c’est subjectif la photo comme la peinture.
    Pour moi la meilleure solution c’est ce dont tu parles, faire d’un thème un partage, qui peut amener à un échange d’idées. Nécessairement on voit des choses auxquelles on n’avait pas pensé.
    belle journée à toi

    • Anne Jutras dit :

      Les concours sont jugés par des personnes qui ont une expérience et des goûts différents des nôtres. Or, ce qui nous plaît ne plaira pas nécessairement aux juges. Les concours sont là pour nous aider à nous démarquer, ou nous faire connaître, là où ça peut nous nuire c’est si on essaie de créer une photo pour épater, non plus pour notre propre plaisir.

      Le partage, quant à lui, possède l’avantage de nous mettre sur un même pied d’égalité, pas de je suis meilleur ou plus doué que toi, on observe et remarque des trucs intéressants, et on s’informe de la façon dont l’autre si est pris pour réaliser la photo. Il n’y a pas de commentaire négatif, mais un soutien et un échange de connaissance.

      Merci pour ta collaboration à ce billet, vraiment génial!

  3. Nouveau lecteur de votre blog, âgé de 63 ans, à la retraite depuis peu; je pratique « la photo » depuis plus de 45 ans; mais photo famille, photo souvenir, photo paysage…etc..Je me suis inscrit dans une association ou l’on expose ses images à la « critique » des autres membres…et là…la terrible douche, on se sent tout petit face aux expériences et avis des autres membres, mais.. on « s’attaque » également à donner son avis sur les autres, et c’est, à mon sens, l’exercice le plus difficile qui soit; il ne faut pas vexer, ne pas décourager, ne pas démolir l’auteur de l’image qu’il a mit tant de cœur et tant d’espoir à présenter à ses « confrères ».
    Alors quoi, comment faire? Avec un peu de délicatesse et de politesse, il faut bien que quelqu’un se « mouille » pour nous montrer les erreurs de tous types que nous commettons, souvent dans le feu de l’action et dans la forte émotion que procure le fait d’appuyer sur le déclencheur face à une image ou une situation qui nous touche et dont on souhaite transmettre ces facteurs d’émotion. Oui, depuis que je pratique ce, ces exercices, il me semble que je progresse plus vite et mieux que ces longues années de solitude à lire des revues techniques, qui bien souvent sont des moteurs de ventes pour des produits plus beaux et plus chers, mais ne font pas avancer votre créativité.
    La conséquence, c’est que petit à petit, on apprend à critiquer soi- même ses images avant de les exposer, et l’on sait souvent quelles vont être les corrections à apportées pour faire de cette image, une « bonne » photo. Et quel délice quand la critique se fait compliment, étonnement, ou même quelque fois admiration!
    Oui, je crois que la confrontation est indispensable, au moins pendant un certain temps, pour acquérir la maitrise de l’instant ou le doigt appuie sur ce foutu déclencheur………..

    • Anne Jutras dit :

      Bonjour Claude, bienvenu sur mon blog!

      Effectivement, se soumettre à l’opinion de ses compatriotes peut être intimidant et parfois décourageant. Bien sûr, ces mêmes critiques nous aident à nous améliorer, ce qui en solo, n’est pas aussi efficace. 😉

      Par contre, ce que je déplore des jugements de groupe, c’est que les gens y vont de leur point de vue personnel, sans mauvaises intentions bien entendu, et souvent les photographes se sentent malmenés. C’est sans doute personnel à chacun.

      Si on est prêt à prendre la critique, qu’on ne sent pas biaisé dans nos choix créatifs et que l’on poursuit nos explorations photographiques sans tenir compte du jugement des autres, alors oui, la critique est fait pour nous.

  4. Encore BRAVO et merci pour ce billet, mais aussi pour ce que tu nous amènes à ressentir, voire à dire. Comme toi, j’ai « adhéré »à des sites de partage dans lesquels le but était celui des clubs photos, PARTAGE et Critiques positive ou négative pour nous faire avancer pour PROGRESSER…Au bout de quelques années ou bien avant j’ai délaissé ces endroits, n’y trouvant pas ce que je recherchais. je n’ai pas la chance d’avoir de club près de chez moi, alors j’ai trouvé sur le net ce qui me convenait le mieux TON SITE !!!!
    Au fait Hervé, tu ne nous as pas dit POURQUOI, les autres ne te convenaient pas ….Peur de la Critique ?
    _NON, mais la simple critique toujours négative qui ne me fait pas m’améliorer, qui ne me motive pas à aller explorer mes possibilités, qui ne m’oriente pas dans mes recherches autant Techniques qu’Esthétique ça ne me convenait pas.
    Je ne cherche pas à être un PHOTOGRAPHE Renommé, je veux juste être HEUREUX de ce que je fais, je veux juste être un photographe qui a envie de donner, d’offrir ses photos comme on offre un cadeau…. Et ça je me répète je l’ai TROUVE sur ton site, Tu as la PÉDAGOGIE de nous expliquer des techniques, tu as ce don du PARTAGE de tes très belles photos pour nous indiquer le chemin que l’on peut suivre.
    J’ai enseignais durant 39 années (à tous les niveaux de la primaire jusqu’au Lycée), alors crois-moi Anne : TU ES DOUÉE pour nous éviter ce sentiment désagréable de l’échec, de nous faire AVOIR l’envie de prendre nos appareils et de nous lancer à faire des photos. UN souhait: CONTINUE longtemps à nous faire partager ton Amour de la Photo.

    • Anne Jutras dit :

      Tout d’abord, MERCI, Hervé! Tes paroles d’encouragement me touchent beaucoup!

      Tu cites quelque chose d’important, le plaisir, d’abord et avant tout. Ensuite, créer des images pour soi, et non pour plaire aux autres ou à un forum quelconque. Et puis, comme tu le dis si bien, une critique n’a rien de motivant, en tout cas, pas pour moi. Ça ne m’a jamais allumée! Et toi non plus à ce que je vois.

      C’est sans doute pour cette raison que tu te plais ici 😉 , on y trouve une âme, l’amour de la photo et le désir de partager et de faire sentir aux autres que tout le monde peut faire de la belle photo sans avoir toute la connaissance du monde.

      Hervé, ton souhait sera réalisé, ne t’inquiète pas! 😀

  5. Je partage l’avis d’Hervé ! depuis l’enfance on va à l’école pour apprendre, sans critique, sans jugement, sans préjugé, il faut un certain talent pour enseigner sans juger, et partager ce que l’on connait, et c’est ce que sait faire Anne. Je préfère apprendre en douceur à la façon d’Anne, que dans la douleur à la façon des forums 😉 Les clubs photos je ne connais pas, mais j’aimerais bien essayer, il me semble que l’échange doit y être plus sein, que sur un forum 😛

    • Anne Jutras dit :

      « Je préfère apprendre en douceur à la façon d’Anne, que dans la douleur à la façon des forums 😉 » ça me fait plaisir!

      Un Club photo est un bon endroit pour rencontrer des passionnés de la photo, tu crées des liens, et l’échange de personne à personne est beaucoup plus enrichissante.

      Merci pour ta contribution à ce billet!

  6. Moun dit :

    Je me reconnais tout à fait dans ce que tu dis, même si je ne pratique pas la photographie mais de la couture. Malgré le plaisir de partager mes créations avec les autres j’ai parfois l’impression d’entrer dans un cercle vicieux : plus de créations, de belles mises en scène (et donc de la photo), de beaux looks.. Au finale il y a le risque de perdre de créer pour les autres, pour son blog et plus pour soi même.
    Il faut parfois lutter !

    • Anne Jutras dit :

      Tout à fait! Je suis entièrement d’accord avec toi. Si on se plie à la critique, le piège est de créer pour être approuvé et d’inhiber notre créativité. Donc, il faut écouter sa voie et se respecter. C’est bien beau vouloir progresser, mais au détriment de notre estime de soi.

      Merci Moun pour ton commentaire.

  7. Doy dit :

    Très bon post et bonne philosophie, merci 🙂
    Doy

  8. C’est l’oeil du photographe qui fait la photo (une fois connues quelques règles de base). La photographie doit rester un plaisir.
    Malheureusement le numérique a amené le pire comme le meilleur.
    Les explications et conseils donnés au travers de tes articles sont un moyen de progresser.
    Pourtant la critique positive permet d’évoluer.

    • Anne Jutras dit :

      Tout à fait, chacun y va selon ses besoins et sa tolérance. Une critique donné de personne à personne est plus enrichissante, que celle émise par un groupe où tout le monde émettre leur opinion. La plupart du temps, les gens n’aimes ce genre de confrontation, le guide privé est mieux à cet égard. 🙂 Merci pour ton avis Michel.

  9. coucoucanada dit :

    Oui la critique est castratrice pour la création Je suis d’accord.
    Je n’ai jamais fait parti de ces sites ou tu poste ta photo et on te donne un avis /une critique / un conseil. Moi mon principale problème c’est ma critique personnelle . Plus je regarde les sites d’autres photographes moins j’ai envie de prendre des photos et plus je suis critique avec moi même . Après je ne m’autorise pas a publier mes photos car elles ne sont jamais assez bien .

    Personnellement, ma façon de progresser maintenant c’est de me concentrer sur mes sentiments et ce que j’aime moi, ce qui me fais plaisir dans mes photos plutôt que d’essayer de les faire ressembler a d,autres en cherchant les techniques photoshop ou autre.

    Ton blog Anne a l’immense avantage de donner des techniques et de rester toujours sans jugement . TU fais transparaitre ce qui te plait toi . Même si tu parles parfois de technique, c,est pour partager et avec grand cœur car cela se sent.
    Bisous

    • Anne Jutras dit :

      Elisa, tu fais bien d’écouter ton coeur, c’est la seule directive qui nous convient.

      Côté critique personnel, je connais ça, j’essaie d’y échapper, mais si je ne suis pas en forme, j’ai tendance à trouver (toutes) mes photos mauvaises. Dans ces moments-là, je vais m’abstenir de les juger et revenir plus tard.

      Je suis ravie si mon blog peut t’aider à progresser et à explorer des avenues encore inconnues. 😉

      Merci, Elisa, pour ton opinion! xx

  10. French Lily dit :

    J’ai beaucoup appris par la fréquentation de différents forums. Les critiques, généralement constructives, m’ont aidé à évoluer plus rapidement que je n’aurais pu le faire seule. Pour ça, je leur en serai éternellement reconnaissante. Par contre, vient un moment où il faut dépasser le jugement de certains, et laisser libre cours à notre créativité. Ce que peu de forums ou membres acceptent… l’aspect créatif est souvent dénigré au nom de la technique. Vient aussi un moment où les seuls commentaires n’amènent rien d’autres que « Très beau », « Bravo! », et bien que ce soit flatteur pour l’égo, ça ne justifie pas une participation sur un forum (à mon avis très personnel).

    Pour les concours, ils deviennent trop souvent de simple concours de popularité. Ou encore, de magnifiques images sont rejetées pour favoriser un membre, ou une photo rappelant le style des juges… L’art est très difficile à juger.

    • Anne Jutras dit :

      L’expérience peut être très profitable. Plusieurs personnes s’accordent à dire que la critique les aide à progresser. C’est le cas lorsque la critique est constructive et venant d’une seule personne. Quant aux forums ont fait souvent allusion à l’équipement et à son importance, ce que je ne prône pas. Et effectivement, l’art est difficile à juger. Faut dire qu’il existe une vaste variée de gens et de goûts. 😉

      Merci French Lily pour ta visite sur mon blog. 🙂

  11. Maria-Lina dit :

    Oh Anne, je suis tellement d’accord avec toi et avec tous ceux qui t’ont laissé des commentaires! Je ne suis que photographe amateur, je prends des photos pour mon simple plaisir et j’adore! Les conseils sont toujours les bienvenus… Je ne sais trop comment ça fonctionne dans un club photo, c’est dommage il n’y en a pas dans mon coin car je m’y inscrirais tout de suite pour le partage et les sorties de groupe! Merci pour ce beau partage, gros bisou et bon vendredi tout doux!

    • Anne Jutras dit :

      Maria-Lina, tu peux chercher des activités photos dans ta région, il y en a peut-être, et pas nécessairement tenu par des clubs. Parfois, des photographes offrent des ateliers photos ouvert à tous. Fait une recherche sur Google, on ne sait jamais… 😉

  12. Ce billet fait réfléchir, et surtout, les commentaires qui le suivent… Je crois être partagée entre plusieurs philosophies. Je participe à plusieurs blogues, forums, sites de partage et, tous m’apportent quelque chose de complémentaire. Pour ma part, j’ai besoin autant d’encouragement, de conseils que de critiques. Pas sur toutes mes photos, pas tous les jours. Cela dépend grandement d’où j’en suis dans mon processus créatif et d’apprentissage. Les critiques, formulées respectueusement comme une suggestion (et non une obligation), sont pour moi les bienvenues, dans l’optique où, je choisis ensuite de me l’approprier ou pas. Je teste ensuite, et si j’aime, je conserve et je personnalise. Dans le cas contraire, je passe mon tour tout simplement. J’aime bien m’entourer de différents styles de photographes, certains qui me ressemblent d’autres moins et tous, contribuent à leur façon, à ma passion.

    • Anne Jutras dit :

      Sophie, c’est une très bonne idée. Suivre les conseils des autres nous procure un guide pendant un certain, du moins lors de nos premiers pas. On expérimente, adoptent certaines méthodes, essayons pour le plaisir, observons les résultats.

      On peut suivre les conseils de l’un, laissez tomber les conseils de l’autre, parce qu’avec le temps on peaufine notre style, et on finit pas savoir ce qui nous plaît ou pas.

      Merci Sophie pour ton commentaire. 🙂

  13. Anna dit :

    Great discussion and questions, Anne! In my opinion, competition is only beneficial if one’s goal is to best yourself, not others. As far as critiques go, I feel that I would only consider the judgement or advise of those that I truly admire their work, their knowledge, and additionally, feel that they are fair minded and thoughtful in their delivery of judgement. At a certain point in an artist’s development, I think that there may be a danger in following other folk’s advice too closely, as it may stand in the way of moving toward a completely individual vision.

    • Anne Jutras dit :

      I agree with you, Anna, criticism coming form an expert is a good and safe way to progress. And like Ken Bello said, exchange from person to person provides a sense of confidence if the discussion is respectful. Great comment, Anna, thank you so much!

  14. Pierre dit :

    Je suis pour ma part très demandeur de critiques, et suis assez frustré de ne recevoir sur mon blog que très peu de commentaires mettant le doigt sur les points à améliorer.
    La critique, dans le sens « indentification objective des axes de progrès », est pour moi très constructive.
    En résumé : oui à la critique technique, non aux jugements de valeur subjectifs portant sur l’intention artistique.
    Car ce sont ces derniers qui peuvent être mal vécus par certains.

    • Anne Jutras dit :

      Pierre, en général, les gens n’osent pas laisser des critiques sur une photo, à moins que tu en aies émis la demande et encore. Tu fais un commentaire-critique-constructif et la personne va te répondre qu’elle aime sa photo pour X raison. Difficile aussi à partager, on ne sait pas si la personne va bien le prendre, on ne veut pas blesser, ni se montrer ti-jo-connaissant. Bref, y’en a pas de facile dans le monde de la critique. 😉

      Ceci dit, je suis d’accord avec toi, la critique constructive fait progresser.

  15. ken bello dit :

    The only way I have improved in photography is to practice, practice, practice. I’ve never attended a photo club meeting so I can’t comment on them but I suppose there are good ones and bad ones. Also, one-on-one exchanges with another photographer you respect is a great way to improve.

  16. kairosf dit :

    La compétition me gêne aussi, pour moi c’est surtout la stimulation qui engendre la progression et ce côté là ton site sait y pourvoir.

  17. JimR dit :

    Great post Anne. I am a member of a local photography club and I fully understand what you are saying. I enjoy a critique from people I respect as a « good » photographers, but get a little angry with those « judges » who have not got a clue about what « good » photography is, particularly when their criticism is not constructive or that the image doesn’t suit their personal taste.

    I find that I tend to be very critcal of my own work and will not submit an image for a competition unless it meets my own personal standards. If it is judged by an unbiased, competent and accomplished photographer, I will be pleased to accept their criticism whether positive or negative.

    Judges also must judge on the the quality of your image against the other images submitted by your competitors. In one competition you may win 1st place, but in another competition, the same image may not even be in the first 3 places because the quality standard of the entrants is much higher.

    I really enjoy photography and that is most important for me. But I welcome positive criticism and believe that it helps me to improve.

    • Anne Jutras dit :

      Usually, contest and judges have a list of standard to follow, and you can learn a lot from that. And like you said, « good » photographer can help you a lot.

      I follow you when you said that some pictures may win prices and other time it would not. It could be really disappointed. It happened to me. We have many experiences in common. 😉

      Thanks a lot for your comment Jim.

  18. Line Lamarre dit :

    Je n’ai jamais été compétitive, sauf avec moi-même. Souvent mes choix sont basés sur des coups de coeur personnels en autant que l’image est réussie et dégage une émotion et de la créativité. Pas facile dans un monde peuplé de photographes. Ceci dit, je suis toujours en mode ouverture pour m’améliorer, en regardant des photographes qui m’inspirent, simple amateur ou professionnel. Le jugement d’une photo sera toujours arbitraire de celui qui la commentera, alors c’est à prendre et à laisser. Je préfère les échanges d’un groupe qui expose leur point de vue, je fais partie d’un collectif photographes de 6 dont je suis la seule femme 🙂 et le but premier est bien sûr un but commun dans nos projets, mais aussi LE PARTAGE. Merci Anne de ce beau billet aujourd’hui et suite à tous et chacun de trouver sa voie.

    • Anne Jutras dit :

      J’aime bien ce concept d’échange sur leur vision personnel. On peut y prendre ce qui nous convient, sans se sentir dénigrer ou dégrader. On demeure libre d’améliorer ce qui nous convient et non contraint de créer des trucs pour attirer les éloges des autres. On demeure fidèle à soi-même. 😀

  19. Carmen dit :

    Bonjour Anne,lorsque le temps me le permet, j’aime participer à différents ateliers photographiques , visiter les expositions, aussi feuilleter livres et revues. « Musée Moma » …Que j’ai aimé !! Bon vendredi!

    • Anne Jutras dit :

      Je ne connais pas le « Musée Moma »… va falloir que je vérifie ça. Merci pour tes suggestions Carmen, ça m’a l’air bien intéressant.

      • Carmen dit :

        « Il y a beaucoup de jasette sur ton blog!!Super interessant de tout lire ».
        MoMA museum..je l’ai visite il y a qq annees, a ma derniere visite a New York,il y avait l’exposition des oeuvres de Henri Cartier-Bresson dont je ne voulais absolument pas manquer dont le style me parle beaucoup.J’etais emue devant ses oeuvres.Je l’aime vraiment bcp.

  20. Oh tu touches un point sensible que je risque de développer longuement. Alors comme ton billet est fait pour …
    J’ai eu plusieurs blogs, mais c’est mon premier blog qui est réellement « axé » sur la photo.
    Il est vrai que lorsqu’on publie une image sur un blog on aimerait recevoir des critiques -qui nous font plaisir .. ou pas- qui nous permettent d’avancer , de progresser. C’est bien je trouve, quand on publie, de savoir que des gens aiment bien notre travail. On aimerait bien qu’ils le disent par un commentaire plutôt que par un « j’aime ». On aimerait savoir pourquoi les gens aiment l’image, ce qui les attire, ce qui leur plait ou ce qui ne leur plait pas.
    Mais lorsqu’on critique, ce qu’il est tout de même bon de savoir est le niveau de la personne, le matériel qu’il ou elle utilise, si il ou elle utilise un logiciel pour y faire des modification ou y mettre du hdr (cela par exemple est un peut trop utilisé parfois et n’est plus réellement de la photographie, mais de la retouche)
    Su une autre plate forme (c’est facebook) il y a près de deux ans, j’avais eu une sévère critique d’une personne qui fait de la photo et a du très bon matériel (une personne froide et pas sympa, mais avec du bon matériel). Il avait critiqué durement une de mes images d’une gay pride. Une personne est alors venue en commentaire en s’adressant à lui pour lui rappeler que je n’étais qu’amateur et que je shootais avec un pocket (il y a deux ans je n’avais pas encore mon 30D) et que donc , je ne pouvais pas avoir les effets de lumière etc … qu’un appareil tel que ce photographe utilisait.
    Alors … cette critique était elle bonne ou mauvaise ?
    Alors les clubs photo .. je ne suis pas très pour car comme tu le dis, cela met les gens en concurrence directe. On peut certainement y apprendre des techniques que l’on ne connait pas, ca oui.. SI il y a partage de connaissance. Ce n’est pas comme sur un blog ou on montre simplement son travail, on le partage pour le plaisir et c’est vrai espérer que les gens qui viennent y laissent un commentaire.
    En terme de commentaire .. il est vrai que parfois je passe du temps à choisir des photos ou à écrire quelque chose et je ne reçois ni commentaire, ni critique constructive, ni petit mot amusant de la part de l’un ou l’autre, ni de j’aime. C’est frustrant, certes et je ne suis certainement pas la seule à le penser et à qui cela arrive. Il y a alors des moments où l’on peut arriver à se dire : est-ce que je continue ou est-ce que j’arrête ? Je me le suis « déjà » dit ici.
    Pour terminer (car je me fait longue) 😀 tu nous demande quel moyen avons nous découvert pour améliorer nos photos ? Je pourrais te dire que l’achat de mon objectif 18-200 mm SIGMA a nettement amélioré mes possibilités et depuis … j’ai reçu également un mail d’une personne qui suit mon travail et qui dit que je me suis beaucoup améliorée depuis peut.
    CA .. c’est quelque chose d’encourageant et de gratifiant qui permet de se dire .. oh , mon travail est vraiment bon alors ?
    Car (c’est entre nous, hein ? ) .. on m’a souvent dit que j’étais extrêmement dure et sévère avec moi même et oui ..

    • Anne Jutras dit :

      Bonjour Yoshimi,

      Sur les blogues, en général, les gens ne vont pas émettre de « critique » comme tel, à moins d’y avoir été invité. Moi, je trouve ça délicat d’émettre des commentaires relavant des points à améliorer sur une image, on ne sais pas comment la personne va le prendre. Si tu souhaites recevoir des critiques constructifs, tu pourrais aviser tes lecteurs en écrivant une note disposée dans la barre latérale de ton blogue, intitulé Comment écrire un critique constructive? Ou quelque chose du genre.

      Par ailleurs, si tu souhaites recevoir plus de commentaires de la part de tes visiteurs, la seule chose que je peux te conseiller est de faire des commentaires sur d’autres blogues. Ça paraît évident dit comme ça, et tu le fais sans doute déjà, mais plus tu vas écrire de commentaires et manifester un intérêt constant, plus les gens vont être porté à aller te visiter. Ton blogue est jeune, ça prend du temps pour bâtir une liste de lecteurs fidèles. Moi, ça m’a prit deux ans avant de récolter les graines semées un peu partout sur la blogosphère. 😉

      Petit truc pour accroitre les visites, et qui ne demande que quelques minutes par jour : fait 3 commentaires sur 3 blogues différents tous les jours pendant 30 jours. Tu peux visiter plus d’une fois le même blogue. Tu m’en donneras des nouvelles. 😀

      Facebook : il m’est arrivé un incident semblable à toi. J’avais ajouté un photographe professionnel dont j’admirais son travail HDR et qui écrivait régulièrement des articles dans un magasine photo en ligne. Sur ma page FB, il était désagréable, émettait des commentaires désobligeant. Une fois il m’a écrit un long commentaire des plus insultants. Je l’ai bloquer! Non mais, y’a des limites à dire tous ce qu’on pense, même si on est Pro. La courtoisie, ça existe. 😉

      Bref, la critique n’est pas mauvaise en soi, mais cela dépend de qui elle provient. Je pense qu’un échange de personne à personne est plus enrichissante et bénéfique, que de se faire critiquer devant un groupe, ou sans avertir devant les lecteurs d’un blogue.

      Bon dimanche! xx

      • Bonjour Anne,
        Merci mais en ce qui concerne les commentaires, je vais sur pas mal de blogs qui m’intéressent ou m’interpellent et je commente également
        Ce que je pourrais dire est que je remarque que chez certaines personnes si on ne vient pas chez eux et ne commente pas ils ne font pas de même pour nous.
        Cela ne m’empêche pas de commenter chez des gens même s’ils ne viennent pas chez moi 😉 et j’en fais plus de 3 par jour 😀
        Je ne vais pas courir après les gens non plus et je me dit, viens qui veut et quand il veut
        Et concernant le paramétrage pour ce que tu me dis, je n’ai pas le wordpress payant et une majorité des explications est en anglais. Je le parle un petit peu oui et le comprend de même, mais pas suffisamment que pour voir où je peux effectuer le changement.
        Puis a propos de comments .. je trouve normal lorsqu’on fait un blog photo (même avec du texte) de chercher à savoir ce qui a plu aux gens .. Un blog sert au partage, oui certes, on aime montrer mais si on le fait c’est pour qu’il y aie une certaine inter activité, enfin, c’est ce que je pense 😀
        Insatisfaite ? Non, déçue parfois oui lorsqu’on se tue a faire quelque chose qu’il n’y ait pas les réactions que l’on espère
        Et pour ce que tu as écrit à la fin … c’est pour cela pour ne pas qu’apparaissent des écrits inopportuns que j’ai activé la modération des commentaires. Cela n’a pas plu à deux blogueuses qui venaient chez moi avant.
        Bon dimanche également avec une belle promenade en prime pour toi je l’espère 😀

      • Anne Jutras dit :

        Effectivement, notre vie repose pas sur la recherche de commentaire, et forcer la chose est épuisant. Donc, on se retourne sur le plaisir de publier.

  21. MiroirPhoto dit :

    La critique a toujours été mon meilleur professeur. Parce que c’est souvent suite à une critique que je remarque mes failles et que je cherche à les combler, à m’améliorer. Moi à la base je les trouve bonne mes photos, mais c’est quand je les montre à d’autres que mes yeux s’ouvrent sur mes erreurs. Je me dis souvent: « ah oui, je n’avais pas vu ça ». Ensuite la recherche commence. Comment vais-je arriver à corriger ça maintenant dans l’avenir. Et là je lis, je m’informe, j’apprends et je m’améliore.

    Ma question suite à ta réflexion serait la suivante: Pourquoi montrer ses photos si on ne veut pas recevoir les commentaires? Quelle est l’utilité de les partager?

    Parce que la première personne qui doit être fière et satisfaite de son travail, c’est soi-même. En réalité, si on est fier de notre travail et qu’on ne veut pas recevoir de commentaires à son sujet, quelle est l’utilité de le partager? Flatter son égo? C’est la seule raison que je vois. À moins que la personne le fasse dans l’idée de faire plaisir aux autres, mais alors ce serait très narcissique de le penser!

    Alors là c’est vrai que la critique frappe, parce qu’elle ne flatte pas l’égo, mais met de l’avant le caractère perfectible de ce qu’on fait. Et là celui qui reçoit la critique prend ça extrêmement personnel. C’est n’est plus une question de photo qui a des failles, ça va plus loin, on pense que c’est nous qui avons des failles comme humain. On s’emporte.

    Je pense que la critique n’est pas à blâmer. C’est notre attitude face à celle-ci qu’il faut changer. Nos attentes aussi. De manière individuelle. On voudrait que nos photos soient appréciées de tous comme nous on les apprécie.

    Le meilleur conseil que je pourrais donner aux gens est le suivant. La seule personne qu’on doit chercher à épater, c’est nous-mêmes. Laissez faire les autres. Par contre, ça n’empêche pas de vouloir, pour nous-mêmes, être bons. Cela dit, pour devenir bons, nous devons savoir où sont nos erreurs pour les corriger. Et, pour savoir quelles sont ces erreurs, ça implique de montrer son travail à quelqu’un de plus expérimenté qui saura nous montrer nos faiblesses, mais aussi nos forces (oui oui, parce que nous en avons aussi).

    Qu’est-ce qu’une bonne critique maintenant, c’est un autre débat. Rédiger une critique c’est tout une chorégraphie diplomatique qui n’est pas évidente à réaliser!

    C’est mon avis et je te le partage ma chère Anne, avec tout mon respect.

    • Anne Jutras dit :

      Stéphanie, je suis d’accord avec toi, la critique peut nous aider à nous améliorer en autant qu’elle soit adressée avec respect.

      Et sincèrement, je crois qu’une critique est plus constructive lorsqu’elle est émise par une seule personne, une personne compétente en qui un lien de confiance a été établi.

      Lors des concours publics, comme dans un club photo par exemple, l’analyse critique est formulée par plusieurs personnes et devant un groupe, les gens dont on critique leurs œuvres (en général) se sentent plus vulnérable, moins enclin à accepter les propositions proposées. Ce n’est peut-être pas ton opinion et je le respect. Mais je sais que plusieurs pensent ainsi.

      Évidemment, tout le monde veut s’améliorer. Mon argument ici est de proposer des méthodes plus douce, tout aussi rigoureuse, mais qui respecte davantage l’individu et le soutienne dans sa démarche artistique pour s’améliorer. Quand tu te sens bien, en confiance avec la personne qui te guide, une ouverture d’esprit s’effectue et tu auras envie d’explorer et d’essayer toutes sortes de moyen pour progresser.

      Douceur et respect ne veut pas dire laxisme et paresse mental. L’égo peut toujours se manifester, mais la personne qui veut s’améliorer, fera tout en son pouvoir pour progresser. Mais pas si elle se sent juger.

      J’ajouterais, que le danger de se soumettre régulièrement aux critiques est de tomber dans l’auto-critique excessif, devenant tellement sévère envers soi-même qu’on sabote notre créativité.

      On cherche à être bon, mais à quel prix? La photo est avant tout un plaisir. Si tu gagnes ta vie avec c’est une autre histoire. Encore là, j’ai vu des photographes qui n’ont aucun talent et qui excelle dans leur métier.

      Mais je respecte ton avis. Le choix que tu fais est le tien, si tu es heureuse avec, c’est
      l’essentiel.

      Merci Isabelle pour ton commentaire, des bons points de vue que tu as apporté.

      • MiroirPhoto dit :

        Là où mon opinion rejoint la tienne est que la critique doit être effectivement formulée idéalement par des gens qui son expérimentés dans le meilleur des mondes. Malgré tout, le ressenti d’un néophyte est pour moi tout aussi valable. Lui aussi a des yeux et des sentiments et même s’il ne connait pas toutes les technicalités de la photo, il peut quand même partager son « feeling ». Tout est dans la formulation de la dite critique.

        Je te rejoins aussi sur le fait que devant tout un groupe, ça peut être intimidant de recevoir une critique, surtout quand celle-ci est négative. Mais, quand on soumet une image à un concours qui sera critiqué et qu’on le sait, on sait normalement à quoi on s’expose également.

        Finalement, je te rejoins également sur le fait (lu dans tes autres commentaires aux autres) que la critique doit être demandée. Une critique qui sort de nulle part sur son site web ou sa page facebook peut être franchement insultante et déplacée.

        Malgré tout, je pense que tout est une question de rapport à la critique et de manière dont on la reçoit. Et ça ne concerne pas seulement la photo! C’est tellement plus large. On vit dans un monde où tout va vite, tout est stressant, on est en constante recherche de plaisir et de reconnaissance pour contrer tout ça et dans ce contexte, la critique ne peut pas être bien reçue. Que ce soit une critique de notre conjoint à propos d’une tâche qu’on a oubliée ou encore d’une critique sur une photo qui pourrait être améliorée, les gens ne sont pas prêts à recevoir cette critique. Ils la prennent trop à coeur je pense. Il faut savoir relativiser les choses, en prendre et en laisser. Faire la sourde oreille quand c’est nécessaire et écouter quand ça l’est aussi. Pas facile. Difficile pour moi aussi même si je le prêche. Et parfois même moi qui suit en faveur de la critique, je soumets une photo sur le web et j’ai envie d’envoyer paitre tout le monde parce que j’en ai ras-le-bol de ne jamais me sentir à la hauteur. J’ai encore du chemin à faire.

        Maintenant, les gens ne changeront pas leur rapport à la critique juste parce que dans mon utopie du monde, j’aimerais qu’ils y soient moins sensibles ah ah! Et je m’inclus! Revenons aux clubs photo.

        Ils sont composés de membres plus variés les uns que les autres et certains aiment les concours, aiment la critique, aiment s’améliorer et ne nous le cachons pas, aiment être les meilleurs et gagner. Et s’ils ne gagnent pas, ils aiment savoir pourquoi. Dans ce contexte, les concours ont leur place je pense ainsi que les critiques. Le problème réside peut-être dans la place qu’on leur donne sur l’ensemble des réunions, dans le temps qu’on y accorde. Mais encore pour savoir qu’elle place leur donner, il faut que le club en question interroge ses membres, tâte le poul, cherche à savoir ce que ses membres veulent, autrement que par une main levée dans une rencontre (car là c’est gênant de s’élever contre la majorité parfois ou certains sont mal à l’aise de parler) ou une discussion fermée en petit comité.

        Sur ce, je m’arrête ici à propos du club (club que j’adore soit dit en passant), même si la discussion pourrait se poursuivre.

        P.S. Je m’appelle Stéphanie. Pourquoi tout le monde me mélange avec Isabelle? lol

      • Anne Jutras dit :

        C’est sans doute parce que le mot critique a une résonance péjorative. Habituellement, une critique n’a rien d’agréable. Tandis qu’un partage, ou un conseil a l’avantage d’être plus respectueux, de guider au lieu d’imposer. Enfin, c’est mon ressenti. Mais je comprends ce que tu veux dire, sans l’opinion d’autrui, que ça provienne d’un expert ou d’un novice, on reste au même niveau; pour évoluer, ça nous prend une directive. Sinon, on stagne? I feel ya!

        Désolée pour la méprise de ton nom, y’a beaucoup de gens qui discutent ici, et MiroirPhoto je croiyais que c’était une Isabelle.

      • MiroirPhoto dit :

        Je me permets d’ajouter une suggestion à mon précédent message.

        Peut-être que le club photo pourraient permettre seulement la formulation de critique positives.

        Formatrices et flatteuses pour l’égo, elles seraient peut-être mieux reçue.

  22. Jean-Pierre dit :

    Bonjour Anne, enfin un article qui parle photo sans cette fameuse « critique » de soit disant: la photo parfaite. Mais au fait, elle existe la photo parfaite? Qui prône cette perfection de l’image pour quoi, pour qui? Je lis souvent des forums photos, on parle de tout mais le plaisir dans tout ça: personne n’en fait allusion, un photographe qui à ressenti une émotion à un moment précis est heureux de le faire partager, dans un forum l’image est sur une « table d’opération » afin de décortiquer le moindre défaut, personnellement je rejoins Anne sur le titre du billet ça tue la créativité et je rajouterai la motivation!! Sans ces 2 moteurs c’est la feuille blanche assurée. Maintenant concernant l’amélioration de mes photos (si c’est le cas), les magazines photos en priorité ont étaient (et sont toujours) une aide principale, accompagné de visites sur le net des sites spécialisés pour apprendre les bases, et enfin je regarde sur la toile beaucoup d’images de grands photographes (y compris celui-ci) ;). J’aime l’idée qu’un article comme celui-ci est vu le jour, ça enlève des certitudes et pour moi ça sera un grand bravo!!

    • Anne Jutras dit :

      Bonjour Jean-Pierre, moi aussi j’ai beaucoup appris par l’entremise des magasines. On y trouve de bons conseils et de bons articles sur comment améliorer ses images, les pièges à éviter, des exercices ludiques qui stimulent notre créativité.

      « Une table d’opération » voilà une image qui en dit long sur l’aspect froid et impersonnel des forums. La photo a une dimension insoupçonnée : l’émotion et la créativité. Parfois la photo permet de nous dépasser, de nous détendre, de nous faire oublier nos tracas quotidien.

      On parle rarement de ces avantages, de ces moments de joie qui, pourtant, nous habitent tous à un moment ou à un autre.

      Et si on parlait de photo-impression? Au lieu de photo-technique, ça serait beaucoup plus sympa, non?

      Merci infiniment pour avoir partager ton opinion sur ce sujet épineux. 😉

  23. Céline dit :

    Moi non plus je n’ai jamais été une personne compétitive… Je fais de la photo pour mon plaisir et j’ai envie de progresser, d’apprendre de nouvelles choses et continuer à trouver mon style tout en me donnant quelques défis… Les critiques constructives aident à avancer mais comme Pierre, je dirais: « oui à la critique technique, non aux jugements de valeur subjectifs portant sur l’intention artistique ». Et c’est pareil dans mon métier (la danse).
    Pour m’améliorer, je demande des conseils à mon chum qui est photographe professionnel, j’en lis sur des blogs comme le tien Anne et j’essaie de regarder ce que font les autres, de voir ce qui me plaît, pourquoi etc…
    En tout cas, c’est un sujet intéressant dont on pourrait parler longtemps!

    • Anne Jutras dit :

      Bonjour Céline, les artistes sont sensibles à ce genre de chose. En plus d’avoir leur propre style, leur vision peut différer des autres. Alors, difficile de progresser parmi les critiques, sans se sentir à part. Ton chum a sûrement le regard aiguiser, et comme vous avez un climat de confiance entre vous deux, il peut te guider tout en respectant ton style. Ça, c’est cool!

      En effet, c’est un sujet dont on pourrait parler pendant des jours et des jours. 😉

  24. You’re post is so timely Anne. I’m also a member of a photo club and I’m always a little shy of entering my images in club competitions. I don’t know how it works in your club but the images are judged by 3 certified judges and then the images are shown and our next meeting and the scores and any comments are given. I entered 3 images in our last competition. Images that I felt very proud of. Where they technically perfect? Probably not? Did I achieve what I wanted too with the image? Yes…or I wouldn’t have entered it. Of course I didn’t win anything but that’s ok. That’s not what bothered me.The scores did and some of the comments. One of my images received a high score. The other 2 didn’t. Of those 2 images one had comments from the judges (which I didn’t agree with) and the other did not because they ran out of time during the judging session. I guess what bothers me is that I don’t feel that I’ve learned anything from the whole process. I know that art is subjective but it would be nice to take something away from it all.

    Perhaps I’m too sensitive. Maybe I need to be the only one happy with my image but on the other hand we all need to learn and grow and improve our technique.

    • Anne Jutras dit :

      It works the same way in our photo club. 3 judges criticism photos available. I understand your frustration, I think it is better when one person provides feedback related to our photo, in private and not open to everyone.

      Like Ken Bello said, it’s much better when you receive a critique from one person, like a one-on-one exchange.

      Thanks for your comment, Edith.

  25. lancoliebleue dit :

    La compétition, toujours et encore! Comme tu le dis, je trouve ça dommage. On oublie le côté humain, partage de la chose. Je n’ai rien contre ceux qui aime se lancer certains défis mais ça ne doit pas être au détriment d’autres personnes. J’imagine la personne qui débute qui se retrouve en compétition par rapport à des experts, cela peut être décourageant pour elle.
    Ici, je pense que nous sommes dans un esprit de partage et c’est ce que j’aime.
    Tu donnes beaucoup, merci;) quant à moi, je partage mes bouffées d’air.
    Ce qui est bien c’est qu’il n’y a pas d’esprit de niveau, (même s’ils sont bien différents) je pense que nous sommes tous ici dans une « session » amicale et tant mieux si l’on peut progresser (grâce à toi en partie) ,mais pour moi ce n’est pas le but initial.
    Bonne journée à toi et j’espère que ta journée sera plus ensoleillée qu’ici 😉

    • Anne Jutras dit :

      La compétition ne favorise qu’un seul gagnant, tous les autres participants sont perdants. quand on on focalise sur l’échange, il n’y a personne de perdant, et ça, c’est fort intéressant. 😉

      J’aime beaucoup les photos que nous partageons, il n’y a pas que la technique qui compte, mais également l’aspect social et amical. 😀

      Merci Val pour ton feedback.

  26. Corinne dit :

    Bonjour Anne! Je découvre ton blog par le biais de celui de Laure. Je suis débutante en photo et justement en tant que tel, je cherche un blog où apprendre mais je ne tombe que sur des lieux où je vois certes de magnifiques photos mais qui n’expliquent pas vraiment ou pas du tout plutôt, comment le photographe s’y est pris pour de tels résultats. Alors comment progresser? Je vais donc fouiller un peu ton blog où je découvre des conseils et astuces. Je trouve très bien par exemple que tu mettes les paramètres d’ouverture et de vitesse concernant une photo donnée. Pour débuter, copier n’est peut être pas une mauvaise idée!!! Merci! Dommage que tu sois loin car j’aurais été ravie de venir en vrai comme Caroline. Pourquoi ne fais-tu pas un cours débutants en atelier sur ce blog??? Bonne idée non?
    Corinne du Nord de la France

    • Anne Jutras dit :

      Bonjour Corinne, tu peux toujours visiter l’onglet Tutoriel en haut de la page, tu y trouveras quelques trucs et astuces. Tous les mercredis, ou presque, il y a un billet qui parle de technique. Je mets toujours les paramètres, ça aide à se faire une idée.

      Des cours en ligne? Il y en aura, en 2013… À suivre… 😉

  27. lemarcal dit :

    Mais la VIE est une compétition !! (Vive la banalité de la soirée !) 😉
    Pour la confidence, je t’avouerai que je suis quelqu’un de très discret, qui n’aime pas du tout être exposé au regard des autres. Pourquoi j’ai un blog ? Parce que pour mes photos, c’est complètement différent. A quoi sert une photo si elle n’est pas partagée, si personne ne la voit ? A rien de rien !! Et je n’ai pas peur de la critique car personne ne peut être plus dur que moi envers mon « travail », ch’uis blindé ! 😉

    J’aimerais beaucoup faire partie d’un club photo « sérieux » (mais avec une bonne ambiance quand même). Ça permettrais de rencontrer des gens qui travaillent différents styles, qui ont des approches différentes, car c’est souvent en piochant des petites idées à droite à gauche qu’on forge son propre style. Des fois, devant mon pc, j’ai un peu l’impression de tourner en rond…
    Je fréquente régulièrement un forum photo où divers petit concours sont organisés. J’aime bien y participer car le debriefing des photos est obligatoire et on a d’autres commentaires sur ses photos que « très beau » ou « super ».

    Et puis surtout il faut se dire qu’on ne peut pas plaire à tout le monde donc un jour où l’autre on sera tous confronté à des critiques négatives, c’est obligatoire. Il faut faire le distinguo entre critique et méchanceté et laisser son ego de côté ! 😉

    • Anne Jutras dit :

      La photographie est un art complexe et plus on en fait, plus on se rend compte que c’est un univers qui n’a pas de fin. Si tu es blindé, tant mieux, tu progresseras plus rapidement. Les défis se feront sentir et tu trouveras le moyen de sortir de ta zone de confort.

      Un club photo, c’est sympa, ça permet de rencontrer des gens qui ont la même passion que toi. Et de discuter et d’échanger des sujets que peu de gens connaissent.

      Et comme tu le dis si bien, on ne peut plaire à tout le monde, ça, c’est une mission impossible. Dieu merci!!! 😀

      Merci Lemarcal pour ton commentaire, c’est apprécié.

  28. chatou11 dit :

    oh la la je n’ai pas tout lu car j’ai faim et je vais aller manger.
    J’ai toujours fait mes photos à main levée au fil des occasions et je n’ai pas la patience de traficoter dans la méthode manuelle de mon apn. Le principal pour moi est de m’amuser à faire des photos et de les partager, après on apprend à mieux connaître son appareil au fi du temps.
    Mon rêve avoir un réflex mais ça pour l’instant ce n’est pas possible. Alors je me contente de m’esbaudir devant les magnifiques que je vois dans les blogs et je me régale.
    belle journée Anne

    • Anne Jutras dit :

      Bonjour Chatou, ça jase beaucoup par ici. 😆 Tout le monde partage son opinion, c’est super! Toutefois, je ne pensais pas qu’un article sur la compétition susciterait un tel engouement, je suis la première surprise. La photographie est avant un divertissement et non un devoir de perfection. 😉 Tu résumes bien l’essentiel, croquer et partager.

      Merci de ta visite Chatou! xx

  29. Mlb dit :

    J’adore lire vos posts. Je m’y retrouve et j’y trouve aussi une personne que j’aimerais être… Je vous ai déjà parlé de mon rêve canadien, et voilà un autre rêve: un rêve photographique. Je fais des photos et je manipule les images depuis que j’ai eu un appareil entre les mains. Hier j’essayais d’avancer, de me démarquer des autres. J’ai créé un blog, une page Facebook, je prenais place dans la course aux commentaires et aux « like »… Puis me voilà aujourd’hui à lire des filles qui remercient leurs 1543254 fans qui la suivent etc… Et finalement ce n’est pas la jalousie qui me vient à l’esprit mais un petit sourire. Ce que j’aime en réalité c’est réussir à me débrouiller avec ce que j’ai: l’appareil photo familial, Lightroom offert par un ami, et le monde devant moi. Les gens de mon entourage ne cessent de me dire qu’ils adorent ce que je fais et c’est ce qui compte! J’alimente mon blog et me régale à le mettre en forme, je n’attends rien en retour. Bien sur je prends un immense plaisir à écouter les conseils et j’ai même pris un cours pour gagner en compétences! La photographie est un art comme un autre, qui peut être commercialisé. Mais c’est un art, un bel art, et sa technique ne sera pas achetée par les pratiquants: c’est l’écoute et la vue qui nous ferons avancer. Mille merci pour tous vos conseils que je suis à la lettre….
    Morgane

    • Anne Jutras dit :

      Quand on a un blog, on est porté à regarder le nombre de fan et de visite que nous avons par jour. C’est normal, on passe beaucoup de temps à préparer nos billets, faire les photos, avoir une jolie présentation, ce n’est pas sans susciter un certaine ambition de notre part. Par contre, il faut savoir freiner cet engouement à vouloir avoir le plus de fan possible. Si on fait les choses avec passion, sans rien forcer, ça se fera tout seul. On devrait plutôt se concentrer sur le prochain billet et sur ce qui éveillera l’attention. Parfois on tombe pile, d’autre fois moins, mais il ne faut jamais lâcher. 😉

      Merci de ta visite Morgane!

  30. Je n’aime pas, mais pas du tout …

    J’ADORE …

  31. Inspired and pretty dit :

    Moi, dans la vie, je me fous complètement de ce que les gens pensent de moi, mais vraiment complètement. Mais pour mes photos, je ne sais pas pourquoi mais c’est tout le contraire. Je sais que si on critiquais mes photos de cette façon, dans ces séances d’opinions, je serais très vulnérable et sortirais de là découragée et aurais presqu’envie d’abandonner la photo. Cette façon de faire n’est pas pour moi. J’ai plutôt besoin de la méthode douce. C’est comme tu le dis, j’ai besoin d’être avec une personne de confiance, avec qui je me sens bien, et cette personne pourra alors me dire tous les défauts, problèmes et erreurs de mes photos sans que j’en sois blessée ou découragée. C’est sûr que pour avancer dans la vie on a besoin de se faire dire nos faiblesses, sinon on ne pourrait jamais s’améliorer, mais il y a une façon de le faire.
    Jusqu’à maintenant je n’ai jamais fréquenté un club photo, j’hésite d’ailleurs énormément à le faire, j’ai peur que les gens soient trop puristes.
    Moi j’apprends énormément en fréquentant les blogs photos, les forums photos, avec mon ami Google et avec les livres. Mais depuis que je t’ai découverte Anne, j’ai tellement appris avec toi, tu es tout simplement merveilleuse ! Juste à regarder tes photos j’apprends. Tu ferais un très bon prof !

    • Inspired and pretty dit :

      J’ai oublié de te dire MERCI Anne de prendre le temps de me répondre à chaque fois que je te pose une question, c’est très apprécié !

    • Anne Jutras dit :

      Merci ma chère Jocelyne! Tes paroles me vont droit au coeur. La critique constructive échangée avec une personne de confiance est, selon moi, la meilleur façon d’avancée. Et puis, comme tu le dis si bien, le net est une source intarissable d’information, on peut s’inspirer, évoluer, progresser, tout ça dans le confort de notre foyer. 😉

  32. Pastelle dit :

    Quand j’ai commencé la photo, ce n’est pas si vieux, il y a 3 ans, je me suis inscrite sur un forum où les gens avaient l’air sympa.
    La première fois que j’ai osé mettre une photo c’est parce que j’en étais toute contente. Et on m’a montré tout ce qui n’allait pas.
    Sur le moment ça fait un peu mal, et aujourd’hui avec un peu plus d’expérience je réalise qu’ils avaient parfaitement raison. Cette photo si je la prenais aujourd’hui elle irait direct à la corbeille. Je suis restée sur ce forum et j’y ai beaucoup appris au contact des autres.
    Donc je suis pour. Si on veut s’améliorer il faut s’exposer à la critique. Après, on en prend on en laisse, mais c’est toujours bon l’avis des autres.

    • Anne Jutras dit :

      Je crois que chacun y va avec son niveau de confiance, certaines personnes, comme toi, se sentent à l’aise avec le fait d’affronter l’opinion des autres et sont en mesure de dépasser ce moment d’inconfort pour améliorer leur technique et peaufiner leur style. Mais ce n’est tous les gens qui ressentent ce besoin. Ravie d’avoir ton opinion sur le sujet.

  33. haude dit :

    Pour la critique, je suis sur ce forum : http://www.reflexphoto.eu/
    nous avons qqles québécois qui nous montrent leur photos animalières, c’est tjs un régal.
    Sur ce site j’ai bcq appris, j’ai surtout appris à relativiser sur mes photos. Au club, ils acceptent assez peu la critique, et ils n’avançaient pas bcq. Depuis qqles temps, cela commence à venir, c’est comme cela qu’on avance. Je me suis pris qqles répliques qui ne m’ont pas plues, je suis tenace, je suis retournée sur le terrain. J’ai aussi changé mon matériel et fais qqles achats d’objectifs d’occasion.
    billet très intéressant, merci.

    • Anne Jutras dit :

      Bonjour Haude, intéressant ce que tu partages. Pour s’améliorer, il faut effectivement recevoir l’avis d’autrui, ou du moins quelques conseils éclairés. Une fois dépassé le stade d’acceptation de la critique, l’évolution commence et avec elle le chemin de notre vision. Merci de ta visite!

Une petit mot d'encouragement? ~ Leave Some Love

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s