Derrière chaque photo, se cache une histoire

Je ne sais pas vous, mais lorsque je visionne mes photos  une foule de souvenirs refont surface. Certains plus que d’autres, selon le contexte du moment.

Froid intense, composition difficile à exécuter, ravissement pour les yeux, revenir bredouille, rencontre inopinée -> agréable ou pas. Bref, quand je reviens de mes escapades photos, j’ai toujours quelques anecdotes passionnantes, enfin pour moi, à raconter à mon chéri. Et quand je regarde ces photos, plusieurs jours plus tard, voire des années, tous ces souvenirs se réveillent.

J’affirmerais même que la photographie est un bon exercice pour stimuler sa mémoire. Oui, oui! 😀 Une photographe, qui avait réalisé un défi autoportrait de 365 jours, m’a confié un jour qu’elle pouvait se rappeler chaque événement entourant chacune de ses 365 photos. Wow! C’est tout dire!

Sans plus tarder, voici quelques anecdotes entourant ces photos.

1- Aurore

Aurore

Se lever à 5 h du matin, prévoir sa destination et partir sans chauffe-main. Ohlàlà!  Plus jamais! (En passant, j’ai fait mes provisions.) En cours de route,  bifurquer et se laisser distraire par un autre décor. La neige n’a pas la vedette dans les prés ces jours-ci. Or ce champ de glace revêt un attrait particulier. Je m’installe, à l’aveuglette parce que le soleil ne s’est pas encore pointé, et j’attends. Pour constater que les couleurs de l’aurore ne sont pas la direction prévue.

Zut! Vite, cherchons un autre décor.

≈♠≈

2- Glace et Roseaux

Glace Rosée

Pendant que l’aurore déploie ses couleurs flamboyantes, je me déplace (rapidement)  essayant de capter des images supplémentaires. Contrainte : la route est dans la même direction que le soleil levant et n’offre pas un point de vue intéressant.

J’aimerais mettre en avant plan une de ses touffes d’herbes qui émergent de la glace, ça serait simple me semble. Mais je n’ai pas l’âme téméraire, et n’ose m’aventurer sur la glace mince qui ne cesse de craquer. Cric! Crac! Croc!

Je réussis à me glisser au bas d’un fossé (non sans crainte, mais la madame fait taire ses peurs), et me rassure en observant les courageux roseaux. 😉

≈♠≈

3- Rayons Fugitifs

20130203_annejutras_0139_41_43_44_web__tone

Partir tôt, bien avant l’aurore, et anticiper un beau lever de soleil. Qui ne vient jamais. En quittant les lieux, je remarque que le soleil tente de percer les nuages. Tiens, tiens. Je m’installe sous les branches des arbres, c’est tellement joli, et j’attends… 15 minutes avant que l’astre du jour ne daigne exhiber ses rayons. Victoire!

≈♠≈

4- Simplicité Enneigée

Clôture Enneigée

Après trois heures de prise de vue, d’attente et de déplacements (parfois bancale, parce que sous cette belle neige les champs sont glacés), mes orteils sont gelés et je suis exténuée – mais ivre de bonheur. Je n’ai qu’une idée en tête, rejoindre chéri et lui raconter ma matinée en dégustant un bon café fumant.

Mais mon œil de photographe remarque cette clôture joliment enneigée. Mon corps connaît un regain d’énergie l’espace de trois clichés. Clic! Clic! Clic!

Et de toutes les photos prises ce matin-là, c’est ma préférée. Parfois la simplicité vaut toutes les gloires du matin.

😉

Et si on changeait de saison?

5- Opulence

Estrie, Québec, Canada

Octobre 2012 ~ Petite balade en Estrie, il est midi, l’heure à éviter en photographie. Mais cette journée-là, les couleurs d’automne sont splendides et j’ai envie de me faire plaisir. Après tout, on n’a qu’une vie à vivre, aussi bien en profiter.

Au diable les règles contraignantes, et bienvenue la liberté d’expression!

≈♠≈

6- Une pause bien méritée

Papillon

Septembre 2012 ~ J’ai fait une série de photos pour ce billet-ci. À la toute fin, je m’apprête à prendre le chemin du retour, lorsque j’aperçois ce papillon. Une légère bruine avait recouvert la végétation et il se reposait sur cette fleur, comme inanimé. En fait, il séchait ses ailes. Je me suis approchée doucement, le cœur ravi. J’ai interchangé mon zoom contre mon objectif macro et, l’espace de quelques instants, j’ai plongé dans un univers de pur délice.

Je peux me souvenirs du trajet parcouru, de la fraîcheur de l’air, des sentiments qui m’habitaient et du bonheur ressenti lors cette rencontre. Tout ça, à la seconde où j’ai visionné cette image.

C’est puissant, une photo, surtout quand vous en êtes le créateur.

≈♠≈

7- Par delà le sentier

Septembre 2012 ~ J’ai pris cette photo la même journée que celle du papillon ci-haut. Les circonstances entourant cette image sont floues, pas de souvenir précis. Par contre, je me souviens de mon insatisfaction lorsque je l’ai traitée à l’ordinateur. Elle ne me disait rien. Aujourd’hui, lorsque je la regarde, elle m’apaise et me donne envie de partir à l’aventure.

Parce que la photographie c’est ça aussi. Partir à l’aventure, même si vous ignorer où cela vous mènera. Le chemin emprunté est toujours rempli de surprises. 😉

≈♠≈

ClaudeL m’a demandé de raconter l’histoire derrière cette photo. Eh bien, je faisais la fofolle en me photographiant avec mon téléphone portable. Une photo par ci, une autre par là. Distraite, j’ai bien failli manquer le soleil qui sortait de derrière les nuages.

Oups!

😉

61 commentaires sur “Derrière chaque photo, se cache une histoire

  1. oneowner dit :

    I agree. There is never an end to the surprises that awaits.

  2. veraersilia dit :

    Congratulations!
    Vous avez bien raison de rêver quand vous regardez de nouveau les photos que vous avez faites. Elles me font rêver en les voyant la première fois.
    Absolutely dreamy.

  3. Love the stories behind these images. You made me think back to some of my favorite images that I’ve taken and I can remember the story behind each of them. That’s what I love about photography. Beautiful images Anne.

  4. techtruck dit :

    :^)) Splendide Cherie xox

  5. cstef. dit :

    E bien, moi … j’aimerais bien t’accompagner dans tes aventures photographiques !
    C’est un régal pour nous aussi de te suivre à travers nos petits écrans !
    Merci !

  6. Doudou dit :

    Elles sont vraiment belles et parlantes, tes photos, en toutes saisons ! Et c’est intéressant, voire amusant, de connaître tes souvenirs et péripéties qui s’y rattachent : on ne pense pas toujours, en les admirant, à ce qui a précédé leur mise en boîte (sortie du lit à des heures pas chrétiennes, grand froid, longue attente et risques à prendre…). Ça m’a rappelé ce qui m’arrive parfois lorsque je désire fortement cueillir une belle touffe de fleurs ou autres roseaux à massettes : de loin, ça semble aisé, mais une fois devant l’obstacle, ce n’est plus la même chanson… Mais tant pis, il faut y aller et j’en ressors parfois sale, les chaussures gâchées, mais mon trophée en mains et le sourire aux lèvres ! 🙂
    Bonne journée, Anne.

    • Anne Jutras dit :

      Hihi! C’est tout à fait! La passion nous fait oublier les risques et périls de certains qui entoure notre récolte, ô combien satisfaisante! héhéhé Merci pour ce partage d’anecdote, il n’y a pas que moi qui est prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut. 😉

  7. spiruline dit :

    Il y a beaucoup de sensualité dans ta façon d’appréhender la photo, on sent bien que ce n’est pas qu’un mode de voir mais aussi un mode de vivre. Je partage ton point de vue, je me souviens de (presque) toutes les circonstances de mes prises de vue.

    • Anne Jutras dit :

      Je suis entièrement d’accord avec toi concernant le mode de vie. Quand je suis dans la nature, je fais avec elle, c’est un bien être extraordinaire, c’est sans doute pour cela que la photo de nature m’attire autant. Merci de ta visite Spiruline.

  8. Être photographe c’est être le témoin de l’instant qu’on a choisi de marquer dans la mémoire. Ce qui compte, ce n’est pas le cliché final, mais pourquoi on l’a fait…. Pas à pas dans les traces du quotidien…en tournant les pages de chaque jour, il est des moments qu’on fixe pour mieux les offrir à la mémoire des autres, pour marquer le Temps qui passe tout en mettant ses images comme un témoignage de ce que on a voulu partager.Et puis vient le Temps où notre regard avec une pointe de nostalgie se brouille dans les larmes de nos souvenirs, alors arrive le Moment où nos photos sont une partie de l’héritage que nous voulons laisser à d’autres proches qui peut-être en les regardant un autre jour se diront: Je ne me rappelais pas qu’il (ou qu’elle) avait photographié cela, c’est beau, je vais l’afficher dans mon logis comme cela il (elle) sera encore un peu avec moi….

    • Anne Jutras dit :

      Je lis une belle sensibilité dans ce que tu écris, Hervé. La photographie est un art qui capte le moment et tous ce qui l’entourent en un seul un clic. Un clic décisif, qui peut tout changer et apporte son lot de bonheur quand on le visionne sur un écran ou encore dans un album photo. Un moment magique.

  9. Alain ROLLAND dit :

    Bonjour Anne,
    A mon avis, la photo est une sauvegarde de notre mémoire, surtout du ressentiment pendant la composition. C’est pour cette raison que la photo pour la photo ne m’intéresse plus. Il faut qu’elle présente de l’intérêt, un peu d’émotion et surtout, elle doit être capable d’être exposée dans mon salon car ma moitié est très exigente sur le sujet.
    Bonne journée, Alain

    • Anne Jutras dit :

      Je suis d’accord avec toi, Alain. Il m’arrive souvent de ne pas déclencher parce que l’émotion ou la photo ne me faisait pas vibrer. Elle a bien raison ta douce. Une photo doit d’abord et avant tout nous parler.

  10. naturesereine dit :

    Avant de m’amuser de certaines de ces histoires je m’arrête devant tes fabuleux clichés Anne qui sont vraiment d’une grande beauté !

  11. eulita dit :

    tes photos sont magnifiques et je suis d’accord avec moi, mes photos sont des aide-mémoire. quand je les regarde, les souvenirs affluent. à l’inverse il m’arrive d’oublier des événements ou d’avoir des souvenirs très flous, très ténus de balades/vacances où je n’avais pas pris de photos. comme quoi l’expression « photo-souvenir » n’est pas un vain mot !

  12. Quel bonheur, ces jolies explications accompagnant les images.
    Images absolument superbes, d’ailleurs. Dire que j’adore ces photos est un euphémisme. Énorme coup de cœur du midi !
    Un grand merci,
    Nathalie

  13. chatou11 dit :

    J’aime les histoires de tes photos Anne mais que tu es courageuse de braver la neige et le froid pendant des heures..mais quel résultat! L’automne est je crois la plus belle saison dans ta région et les couleurs sont magiques. Merci pour ces bons moments de tranche de vie.
    En ce moment je trie toujours mes photos et chacune d’elle me fait penser à un souvenir..
    à tout bientôt

    • Anne Jutras dit :

      Merci Chatou. J’ai décidé que le froid ne serais pas un obstacle à mes activités photographiques. Au fond, il s’agit d’être bien habillé, et surtout, SURTOUT, d’avoir les doigts au chaud. 😉 Ah, le ménage, moi aussi j’ai l’intention de m’y mettre… bientôt.

  14. Comme d’habitude, de belles réflexions justes et des images qui parlent …

  15. ClaudeL dit :

    Et la petite dernière, elle n’a pas d’histoire cette photo!!! hihi!
    Toujours un plaisir de connaître les histoires des autres. Les tiennes en particulier sont bien intéressantes.

  16. Morgane dit :

    Encore de très belles photos ! Bravo

  17. Je ne peux m’empêcher de te laisser un petit mot après un (autre) billet qui me rejoint autant! Je parcours parfois durant de longues heures mes photos seulement pour m’imprégner encore du moment où je les ai prises, des petits instants de bonheur que j’ai ressentis ou des frustrations du moment par rapport à ce que j’avais en tête ou des contraintes du terrain ou technique. Chaque photo a effectivement son histoire. Demande à mes amis lorsque je leur montre mes photos de voyage… 😉 J’ai en plus une mémoire béton donc je me souviens toujours de chaque petit détail… De merveilleuses archives que nos photos, réussies ou pas ! Merci Anne encore une fois pour ce partage de tes histoires et de tes magnifiques clichés.

    • Anne Jutras dit :

      héhéhé… c’est tellement vrai, quand on regarde nos images, notre esprit s’envole dans le passé et nous fait revivre de bons moments. On se met à sourire, seule, ou à froncer les sourcils, ou encore, à se dire qu’on aimerais y retourner pour prendre une perspective différente.

      Ah, la photo, ça nous fait vivre de bien belles choses, n’est-ce pas, Sophie?

  18. lancoliebleue dit :

    Merci pour cette belle série de photos toutes plus belles les unes que les autres. C’est sympa de partager avec nous l’histoire de chaque photo. Souvent l’histoire qui va avec nous fait voir la photo d’une façon différente et notre état d’esprit nous la fait percevoir à chaque fois différente comme celle de ton chemin qui de toute ta série est ma préférée. Je l’aime visuellement et je l’aime pour ce qu’elle symbolise pour moi.
    Belle journée à toi. Ici, il neige encore en abondance, j’ai oublié à quoi ressemblait le ciel bleu 😉

    • Anne Jutras dit :

      Merci beaucoup Val! J’avoue que ce chemin me plaît énormément. Pourquoi à l’époque n’ai-je pas remarquer sa beauté? Son invitation à l’évasion? Son charme? Aucune idée, parfois, il est sage de laisser passer le temps avant de prendre une décision. 😉

      Ici, on annonce une bordé de neige pour vendredi, 15 cm… est-ce dire que samedi matin un joli manteau blanc recouvrira le panorama? Je l’espère! 😀

  19. J’ai sourit à ton texte pour la photo n°4 qui est aussi la photo que je préfère de la série que tu nous a montré ici.
    Pourquoi sourire ?
    Sourire car tu racontes bien ce que tout photographe passionné(e) ressent parfois en hiver lorsqu’il (elle) est transi de froid mais qu’il (elle) continue quand même (je rajouterais lorsqu’il (elle) continue car shooté de plaisir et qu’il (elle) ne voit pas le temps passer …, lorsqu’il est éreinté(e) mais surtout comme tu le dis bien, lorqu’il (elle) est ivre de bonheur 😀
    Mais à un moment le corps (les doigts et les orteils surtout nous crient STOPPPPP, on rentre 😀

    • Anne Jutras dit :

      LOL C’est tellement vraiiiiii! On est exténuée, on n’a plus la force de se traîne qu’on trouve encore la « force » de prendre des photos. Je suis contente d’avoir pu partager un sourire avec toi. 😀 Ça, c’est une autre forme de bonheur.

  20. Céline dit :

    Je suis 100% d’accord avec ce que tu écris Anne!… j’aime l’idée qu’une émotion ou une sensation soit reliée à une photo… et aussi de replonger dans ces moments instantanés avec un un certain recul, un nouveau regard.
    J’aime ton rapport à la photographie et ton approche de celle-ci, si sensible… ça me parle beaucoup! :))

    • Anne Jutras dit :

      Merci Céline. La sensibilité est dans mon coffre d’outil photographique, en permanence, un outil impalpable, difficile à discerner mais que l’on sent à l’intérieur de soi et qui nous porte. Tes mots me procurent un immense plaisir. Un gros merci Céline!

  21. juditon dit :

    Vraiment belles les photos, Bravo!

  22. lemarcal dit :

    Super ton billet ! Autant par tes magnifiques photos que par les anecdotes qui nous transportent à l’intérieur même de tes paysages.
    Un concept à ré-exploiter sans modération ! 🙂

    • Anne Jutras dit :

      Ça m’a plu d’écrire ce genre de billet, j’ai dû même réduire le texte, y’en avait trop. lol

      Contente que le concept te plaise. Je vais récidiver, c’est certain. 😉

  23. margote05 dit :

    J’adore ce billet. Déjà parce que tes photos sont superbes. Aussi parce que j’en apprends un peu plus sur toi. Mais aussi parce que je suis bien d’accord avec toi. Chaque photo raconte une histoire et est importante aux yeux de celui qui l’a prise, qu’elle soit bonne ou non. Et comme toi, je me rappelle bien souvent de tas de détails quand je visionne mes photos. Merci d’avoir partager tout ça avec nous 😉

  24. Donlope dit :

    Très sympa cet article, c’est toujours plus parlant une photo avec un contexte, ça donne une idée de la démarche du photographe et ca donne parfois presqu’autant d’enseignements que l’image en elle même.
    Merci du partage.

    • Anne Jutras dit :

      Tout à fait, Donlope! C’est la beauté du partage, quand on apprend une anecdote reliée à une image, notre perception change, et on comprend davantage le choix du photographe. Merci de ton commentaire Donlope.

  25. Maria-Lina dit :

    Superbe, chacun de ces moments sont si précieux, c’est tellement vrai que les photos parlent d’elles-même! Gros bisous tout doux ma belle Anne!

  26. Jean-Pierre dit :

    Bonsoir Anne, un grand bravo pour ces images et leur histoire avec cette touche féminine. Je n’avais jamais pensé qu’une image pouvait être un aide-mémoire, moi je dis vive la photo!! Et tes images sont tout simplement sublimes avec ces couleurs sorties on ne sait d’où, tu as devant toi un fan!! 🙂

    • Anne Jutras dit :

      Oooh, tu me fais rougir Jean-Pierre, merci pour tes bons mots. Les photos aident à conserver nos souvenirs, c’est pour ça, qu’autrefois, on appréciait tant les albums photos. 😉

  27. orisphoto dit :

    J’ai lu avec enthousiasme ton histoire. Une chose est sûre je vais revenir sur ton blog! (quand j’aurais plus de temps aussi -_-‘ )

  28. rimassolosailingaroundtheworldm dit :

    Thank you for sharing your adventures photos are beautiful thanks again.

  29. cerisemarithe dit :

    Je te rejoins parfaitement sur la persistance des sensations et du contexte liés à chaque photo prise et choisie… parfois, je me souviens aussi de celles que j’aurais pu prendre juste avant, et pourquoi j’y ai renoncé, au profit d’une autre ensuite… et de celles que je n’ai pas pu prendre, le moment étant passé!!!
    Les teintes rosées, mauves des 3 premières photos, sont un véritable enchantement pour moi!
    et j’adore la dernière qui montre un instant de vie, la présence du regard qui est en osmose avec l’environnement pour nous y faire entrer, un moment de défoulement, de rupture, au sein de l’acuité et de la concentration pour saisir l’indéfinissable qui va nous embarquer dans une atmosphère que chacun va créer ou recréer… Une sorte de recto-verso… C’est aussi un moment précieux, qui nous fait partager différemment un autre ressenti relatif à la situation dans laquelle tu te trouves:l’observateur observé, saisi à son tour, dans le vif d’un instant !!!!!!!!
    Toutes mes amitiés

  30. isabaqua dit :

    Des photos toujours aussi harmonieusement équilibrées, tant dans la composition que dans les couleurs, tu sais faire chanter les couleurs quelle que soit la saison et traduire avec délicatesse tes émotions !

  31. Inspired and pretty dit :

    C’est superbe, superbe, superbe ! Je me régale toujours de tes photos, elles sont toutes magnifiques ! J’aime beaucoup la composition de la 2ème, j’aime les photos avec de beaux avant-plans et celle-ci est très réussie. La dernière ne te dit rien ? Oh ! moi c’est ma préférée ! La 1ère photo d’automne, est-ce qu’il s’agit de l’abbaye St-Benoît du Lac ? Quelle magnifique photo !
    C’est vrai qu’on est exténuée après 3 heures de photos. C’est ce que j’ai fait cet après-midi. Je suis partie à pied avec mon sac à dos et quand je suis revenue j’étais vraiment fatiguée ! J’ai marché pendant 1 ½ heures (aller/retour) avec ma caméra et trépied sur le dos, ce n’est pas extrêmement lourd mais quand même, ça pèse un trépied !, puis j’ai fait une bonne 1 ½ heure de photos.
    Bonne semaine Anne ! xx

  32. Gino Caron dit :

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site, une belle source d’inspiration. Je vais m’abonner pour recevoir vos prochains articles.

    Gino Caron

  33. Que de belles histoires contées derrieres tes très beaux clichés Anne !!!!
    superbes,… pas plus de mots à en rajouter !
    bisouilles Anne

Une petit mot d'encouragement? ~ Leave Some Love

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s