10 Femmes Photographes (et plus) qui ont marqué leur époque

Le saviez-vous? Près de 90% des photographes sont des hommes.

En cette « journée internationale de la femme », j’avais envie de mettre en scène 10 femmes photographes qui ont évoluées et marquées l’histoire, chacune à leur manière.

Évidemment, cette liste n’est pas exhaustive, elle aurait pu s’allonger davantage. J’ai entrepris des recherches, comme si je partais à la conquête de l’Ouest. Car, je dois l’admettre très humblement, je n’en connaissais pas. J’ai reconnu, avec surprise, certaines photos ne sachant pas qu’elles avaient été réalisées par des femmes.

Mes  choix n’ont rien de logique, j’ai laissé mon cœur faire le boulot.  En tombant en amour avec des images crées à une époque révolue, en admirant la détermination de l’une, l’audace de l’autre, leur l’originalité, leur style ainsi que la persévérance et la passion de toutes ces femmes. Sans exception!

10 ~ Julia Margaret Cameron 1815 – 1879

Julia débute sa carrière photographique à l’âge de 48 ans, lorsque sa fille aînée lui offre un appareil photo. (Vous voyez, il n’est jamais trop tard pour découvrir sa passion.) De photographe amateur elle devient rapidement portraitiste renommée. Animée par la beauté et l’esthétique, elle entreprend une vraie démarche artistique.

Une approche novatrice, à une époque où la photographie était surtout considérée pour son aspect documentaire. Ses cadrages serrés et ses floues artistiques auront un impact sur le style photographique de l’époque. [source]

© Julia Margaret Cameron

9 ~ Dorothea Lange 1895-1965

« On devrait employer l’appareil photo comme si demain on devenait aveugle. » Dorothea Lange

Cette photographe autodidacte a commencé par des portraits en studio, avant de s’intéresser aux calamités de la Grande dépression. Elle est ainsi devenue la figure de proue de la photographie documentaire. Elle est également allée dans divers pays en voie de développement et a sensibilisé les citoyens de la pauvreté qui les entourent.

Dorothea Lange était un photojournaliste américaine qui est surtout connu pour ses photos durant la Grande Dépression.  Sa photo Migrant Mother (ici bas) est l’une des photos les plus connues de l’histoire.  Mis à part son œuvre documentaire sur la Grande Dépression, elle a également travaillé sans relâche pour photographier les camps où étaient regroupées de force et internées toutes les personnes d’origine japonaise, hommes, femmes, enfants dans les années 40. [source]

Lange-MigrantMother

©  Dorothea Lange

8 ~ Lisette Model 1901- 1983

«  Ne photographie jamais quelque chose qui ne t’intéresse pas. » lui avait dit Rogi André.

Né à Vienne et immigrée aux États-Unis, Lisette Monette était culottée, volontaire, et n’avait pas peur de se poster sous les nez des gens et leur balancer un coup de flash en plein visage. Soixante ans plus tard, ses photos donnent l’impression d’avoir été prises hier.

Étant jeune, Lisette rêve de devenir chanteuse, mais change son orientation lorsqu’elle rencontre un compositeur allemand et qui lui dit : «  Tu sais, je crois que tu ne vas pas réussir à gagner ta vie, peut-être faudrait-il trouver un autre métier qui t’assure un travail. » Il faut préciser qu’à cette époque (fin des années 20/ début des années 30), l’un des métiers qui était bien vu – pour une femme, faut-il préciser – c’était la photographie. [source]

Elle enseignera la photographie jusqu’à l’âge de 81 ans. Et de ses élèves naîtra une autre grande photographe Diane Arbus, au regard aussi tranchant.

Note : Il est connu que Lisette Model recadrait ses photographies ou maquillait le négatif pour faire disparaître des éléments par exemple. [source]

©  Lisette Model
« Les gens pensent toujours qu’il y a une intention sarcastique dans ce que je fais, mais je ne suis pas du tout d’accord avec eux. J’ai l’impression que tous les gens que je photographie ont de fortes personnalités.»

7 ~ Sally Mann est né en 1951  et vit en Virginie.

J’ai hésité avant de sélectionner Sally Mann. Peut-être à cause de son œuvre controversée  « Immediate Family » où la photographie de famille est réinventée. Ses trois enfants y sont photographiés dans leur quotidien, où certaines poses évoquent une sensualité troublante.

Pour ma part, je n’y perçois rien de malsain ou de corrompu. N’empêche, en visionnant les images, un certain malaise m’envahit. Mais je crois qu’il faut voir au-delà des apparences, se laisser emporter par l’histoire, le message véhiculer par cette série. Innocence, vulnérabilité, découverte de soi et candeur.

J’ai poussé plus loin mes recherches et j’ai découvert que Sally Mann utilise une chambre grand format (8×10) et développe elle-même ses photos en noir et blanc. La beauté des images, la qualité du flou optique, la richesse des nuances, la maîtrise des clairs-obscurs nous font apprécier cette artiste de talent.

Sally Mann

© Sally Mann

6 ~ Anne Geddes est né en 1956 et vit en Australie.

« Le plus difficile dans la photographie est de rester simple.  » Anne Geddes

Son style poétique et créatif a conquis le cœur de plusieurs mères et inspiré des centaines de photographes. Son histoire me fait penser à celle de J.K. Rowling, l’auteure d’Harry Potter. Cette photographe a eu l’idée de faire un calendrier avec des photos de bébé déguisés en différents légumes. Après avoir reçu plusieurs refus d’éditeurs, Anne Geddes décide de fonder sa propre compagnie. Aujourd’hui, ses livres se sont vendus à près de 15 millions d’exemplaires dans le monde. [source]

Leçon de vie : n’abonnez jamais vos rêves!

Anne Geddes

© Anne Geddes

5 ~ Lise Sarfati, photographe française né en 1958 et vit aux États-Unis.

Les photographies de Lise Sarfati ne laissent pas indifférentes. Elles captent l’identité de ces sujets dans une simplicité déconcertante. Dans la série « She« , les teintes, les poses, la nonchalance frôlant l’indifférence de ses « personnages » (comme elle se plaît à les évoquer), nous intriguent.  Et nous captivent entièrement!

En tout cas, c’est l’effet ressenti chez moi.

© Lise Sarfati

4- Jill Greenberg est né à Montréal en 1967 et vit aux États-Unis.

Jill Greenberg est connue pour sa série « Cry Baby ». Elle se spécialise dans le portrait et détient un style bien à elle. On lui a même donné le surnom de « Manipulator », étant donné le traitement photoshop qu’elle applique à ses images. Ce genre d’image ne figure pas parmi mes préférés, mais je dois dire que son style se démarque des autres.

Vidéo de sa démarche photographique ici.

© Jill Greenberg

3- Jasmine Star est une jeune photographe de mariage

Jasmine rêvait de devenir avocate, mais lors de ses études, ce rêve tourne vite à la déception. Quelle autre carrière peut-elle entreprendre? Lorsque sa mère contracte un cancer, elle prend congé pour être auprès de sa famille. Durant cette période, son ami la demande en mariage. C’est en faisant des recherches pour trouver un photographe de mariage qu’elle tombe en amour avec cette profession. Les images l’ont interpellé, ému et inspiré. Peu de temps après son retour de voyage de noces, elle décide de quitter l’école de droit et de poursuivre son rêve de devenir photographe. [source]

En 2006, elle a fait ses débuts dans le milieu de la photographes de mariage. Trois ans plus tard, Jasmine Star a été élu parmi les meilleurs photographes de mariage. Sa détermination, son charisme et sa générosité en font une personne très attachante.

© Jasmine Star

2- Julie de Waroquier est une jeune artiste de 23 ans.

Photographe autodidacte française, également étudiante en philosophie (Ecole Normale Supérieure / Université Lyon 3), Julie de Waroquier a commencé la photographie en 2008. Elle se distingue en 2012 en remportant plusieurs prix nationaux et internationaux, dont l’International Emerging Artist Award. [source]

© Julie de Waroquier

1- Vivian Maier né en 1926 et décédé en 2009 à l’âge de 83

Voici l’histoire extraordinaire d’une femme qui a pris des tonnes de photos, mais ne les a jamais montrées à personne. C’est le hasard qui s’est chargé de nous les faire découvrir, grâce à John Maloof.

Ce jeune agent immobilier était à la recherche de photographie pour illustrer un livre. Il court les salles de ventes et finit par acheter pour 400 dollars un énorme lot de négatifs ( trente mille négatifs, des dizaines de rouleaux de pellicule et seulement quelques tirages réalisés dans les années 1950-1960 ). Il n’y a pas les images qu’il recherche, à la place, il a découvert un trésor…

On la nomme « The Nanny’s Secret », le secret de la nounou. Son secret est d’avoir réalisé au cours de sa vie près de 120 000 photos de rue, sans les avoir vues elle-même pour une bonne partie puisqu’elle n’a pas toujours eu la possibilité ni les moyens financiers de développer ou de faire développer ses négatifs.

Elle n’a pas montré ses tirages, n’a pas parlé de son travail et a fortiori elle n’a jamais tenté de tirer profit de ses clichés. Le nombre des négatifs contenus dans ses cartons se monte au total extraordinaire d’environ 120 000 négatifs. [source]

Le site officiel

Vidéo

Fiding Vivian Maier, the movie

© Vivian Maier

Voilà une histoire qui me touche! Combien d’entre nous restons dans l’ombre? De peur de la critique? De peur du regard des autres? De peur de ne pas plaire? Combien?

Je vous souhaite une merveilleuse journée de la femme! Et je vous invite à ajouter d’autres suggestions de femmes photographes dans vos commentaires. On pourra ainsi partir à la découverte. 😀

Voici vos propositions :

Olga Valeska

Bettina Rheims

Sarah Moon

Annie Leibovtitz

Diane Arbus (mentionné ci-haut, élève de Lisette Model)

Lee Miller

Annie Griffiths Belt

Marina Cano

Sophie Thouvenin

Diane Varner

Sue Bryce

Ellen Kooi

Jessica Drossin

Alexandra Sophie

Ossiane

Alexandra Boulat

Sarah Louette

Brooke Shaden

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Photos.

89 commentaires sur “10 Femmes Photographes (et plus) qui ont marqué leur époque

  1. Quelqu’un (de français….) a dit La Femme est l’Avenir de l’homme…. moi je me suis toujours dit que Femme ou Homme nous avons tous notre part de capacités à faire avancer le Monde (je ne suis pas sexiste, pas raciste….) Mais je reconnais que votre Sensibilité est plus marquée que la notre dans tous les domaines.
    En tout cas TRÈS BONNE IDÉE pour ce 8 mars d’avoir mis en avant ces FEMMES …. BONNE JOURNÉE à vous TOUTES.

  2. Soizic dit :

    Excellente idée Anne ! encore de belles découvertes avec toi, merci 🙂
    Très bonne journée.

  3. ondesthetique dit :

    il n’y a pas qu’en photographie qu’il y a peu de femmes.. l’histoire de l’humanité est faite d’hommes pendant que les femmes, sans doute, s’occupaient de la maison et des enfants ! aujourd’hui ouf les choses ont changé.. mais malgré tout je dois dire que quand je croise un photographe sur les chemins de campagne c’est toujours un homme.. magnifique sélection de qualité que tu nous présente ici Anne, tu as bon goût.. bisous à toi..

    • Anne Jutras dit :

      Effectivement, tous ces hommes sont devenus – des hommes – justement grâce aux femmes! Les temps changent, heureusement comme tu dis, de plus en plus de femmes prennent la relève là où les hommes avaient le monopole autrefois, la photographie en faisant partie.

      Ravie que ma sélection te plaise. Bisous.

  4. Clara dit :

    Merci infiniment pour cet échange et ces belles histoires de vie!

  5. Hugo dit :

    Bel article, personnellement, chez les femmes photographes actuelles, je suis particulièrement admiratif du travail unique d’Olga Valeska! Je pense qu’elle a sa place parmi cette liste. Parmi tant d’autres bien sûr.

  6. Doudou dit :

    Oh, le beau travail réalisé et la belle idée de nous faire découvrir ces femmes passionnées, dont le nom de certaines nous est familier mais pas forcément associé à leurs photos ! Comme toi, l’histoire de la number one me touche, ainsi que la photo présentée. Je cours visiter le site. Merci et excellente journée à toi.

    • Anne Jutras dit :

      Toute une découverte cette Viviane Maier! Tu t’imagines passer ta vie à prendre des photos, ne pas avoir les moyens de les faire développer, alors tu accumules tes rouleaux de films dans des boîtes de carton et tu ne les visionnent jamais? Quelle tristesse… mais au fond, elle était heureuse, parce qu’elle trimballait sa caméra partout et avait l’oeil ouvert sur la vie qui l’entourait. Ça, ça n’a pas de prix. 😉

  7. geraritsmi dit :

    90% des photographes sont peut-être des hommes mais je pense, vu le nombre de femmes qu’on rencontre sur les blogs photos, que le changement est en train de se faire.
    Bonne journée !

  8. Marie dit :

    J’ai une culture photographique assez pauvre je dois dire, alors merci pour ces belles découvertes et surtout, certaines de ces belles histoires. Par contre, avec Sally Mann, ça ne passe pas, certaines de ses photos m’ont mise très mal à l’aise (et comme on dit, pas de fumée sans feu) et ce que je vois dans le regard des enfants de ces mêmes photos, n’est pas vraiment quelque chose de positif… Les photos sont peut-être belles esthétiquement, mais moralement, elles me donnent la gerbe pour parler crument. Ses photos m’ont fait d’ailleurs pensé une même polémique, celle de la photographe Irina Ionesco. D’ailleurs, cette dernière a été condamnée pour ces photos et sa fille a très mal vécue ces séances photo, on peut le comprendre. Ne posant nue que pour faire plaisir à sa mère. Un enfant n’est pas un objet, je ne comprends pas que l’on ne puisse pas respecter cela, surtout pour une mère. Y a des limites à ne pas franchir à mon sens, et l’art de la photo n’est pas une excuse.

    • Anne Jutras dit :

      Marie, le même malaise m’a envahit lorsque j’ai visionné ses images. Si ces photos avaient prises par un homme, il y a longtemps qu’il aurait été interné. J’ai pris la peine de faire des recherches, écoute des vidéos de cette artiste, le témoignage de ces enfants (qui considère leur mère comme une personne exigeante et pas facile à vivre, on s’en doute, hein?).

      J’aurais pu choisir de ne pas la présenter, mais je crois que la culture passe par le savoir, et non l’ignorance. Tu as raison lorsque tu dis qu’il y a une limite à respecter, et un pas à franchir pour devenir excessif. Une œuvre difficile à saisir, j’avoue…

  9. Pastelle dit :

    Une belle idée de post ! Avec certaines que je ne connaissais pas et que je vais découvrir.
    Mais je rajouterais Diane Arbus, Bettina Rheims, Sarah Moon, Annie Leibovitz, dans celles qui me viennent spontanément, mais il doit y en avoir d’autres…

    • Anne Jutras dit :

      Merci Pastelle. J’avais déjà fait la visite de ces photographes, mais ça n’avait pas cliqué chez moi. Mais je les ai ajouté, elles méritent le détour.

  10. Alice dit :

    un grand plaisir de lire cet article, qui révèle des approches différentes féminines de la photographie, J’espère vous faire une suggestion après recherche !
    belle journée

  11. chatou11 dit :

    Bonjour Anne, cela m’a toujours surprise qu’il n’y ait pratiquement que des photographes hommes, car nous les femmes nous avons une sensibilité beaucoup plus à fleur de peau. Je ne connaissais pas toutes ces femmes, merci Anne. Anne Geddes m’a toujours fait rêver avec ses bébés..
    Belle journée à toi

    • Anne Jutras dit :

      Au fond, ce n’est peut-être pas étonnant, si toutes les femmes s’étaient consacrées à ce métier, il n’y aurait pas eu d' »hommes » pour s’en occuper. LOL! Sérieusement, les choses changent heureusement.

  12. Maria-Lina dit :

    Un gros merci, c’est vraiment intéressant de découvrir ces femmes! Un très bel hommage! Bisou et bon vendredi tout doux!

  13. Mary dit :

    Merci infiniment pour ce magnifique billet passionnant !!! bonne journée des femmes à toutes !

  14. Chwille dit :

    Merci pour cet article, je n’en connaissais qu’à peine la moitié !!! Super travail, vraiment bravo à toi !

  15. le journal d' Elynor dit :

    Wahoo j’adore ta sélection et je suis fascinée par les photos de Vivian Maier. Elles sont vraiment magnifiques 🙂

  16. ClaudeL dit :

    Quelle bonne idée. Bravo pour la recherche.
    Bonne journée à toutes les femmes, photographes ou non.
    Persévérance tel est le mot de la réussite, quel que soit le domaine.

  17. oneowner dit :

    I saw an exhibit of Dorothea Lange photographs many years ago at the George Eastman House and it was very influential on my desire to be a photographer. To this day I do not concern myself weather a photographer is man or woman but in the photos themselves. This is a very nice article you’ve written.

    In case you are wondering (and I hope you are) my new blogs are located at:
    2clicksaway.wordpress.com
    lightscatter.wordpress.com

    • Anne Jutras dit :

      See the works of great artists can definitely influence us. Man AND women have the own qualities. Glad you like my article.

      YES, I was wondering what happened to your blog! Glad to see you steel among us.

  18. Really fantastic post Anne. Some of these photographers are iconic and i must admit you’ve introduced me to a couple of new one. But on of my favorite (I’m a big fan) is Annie Leibovitz.

  19. Vivian Maier sans conteste pour moi 😀

  20. danaiana dit :

    Belle idée! Une merveilleuse journée de la femme pour toi aussi !

  21. Pierre dit :

    J’aime beaucoup Jill Greenberg et Julie de Waroquier.

  22. Sandra C. dit :

    quelle excellente idée tu as eu ! j’adore elles sont si talentueuses ces femmes …elles ont osé être elles-mêmes surtout ! un beau message pour nous toutes !

    • Anne Jutras dit :

      Oser être soi-même dans un monde d’homme n’était pas évident – à l’époque. Aujourd’hui, malgré l’émancipation des femmes et tout, ça l’est tout autant, si on ne veut pas entrer dans le moule de la société, curieux, non? 😉

      Y’a encore des pas à faire. On va y arriver. J’ai confiance.

      • Sandra C. dit :

        oui il faut s’inspirer de ces femmes, elles se fichaient du regard des autres, elles suivaient leur voie, leur coeur….et elles ont eu raison…j’ai confiance en TOi !

      • Anne Jutras dit :

        Tu as raison, Sandra, se ficher du regard des autres et écouter son coeur. Ça me parle beaucoup! Bon lundi! xx

  23. orepuk dit :

    Tu dis 90% des photographes sont des hommes, quelle importance c’est la qualité qui compte, la preuve par la qualité que tu nous présentes, à part trois, je les connais toutes.
    Personnellement en photo je ne vois pas des sensibilités de femmes ou d’hommes, les émotions n’ont pas de sexe.
    Mais tout va changer, l’aire des phallocrates arrive à ça fin et les femmes arrivées tranquillement aux commendes, pour le meilleur comme pour le pire, une nouvelle société.

    • Anne Jutras dit :

      Bien dit! Y’a même des auteures, comme J.K. Rowling qui a intentionnellement masqué son identité féminine de son prénom, pour ne pas influencer les ventes de sa clientèle masculine. Pffff! Une chance que les choses évolues au fil des ans. 😉

  24. Yannick Genty dit :

    Belle découverte, je ne les connaissais pas toutes, bien bel article pour votre journée Mesdames !!!

  25. lemarcal dit :

    Merci pour ce billet très très instructif ! Tu m’as fait découvrir de très grands talents.

  26. Nicolas dit :

    Il y en a plein que je ne connaissais pas ici. Je vais devoir explorer. Merci, Anne! Bonne (fin) de journée de la femme.

  27. Christineeeee dit :

    Joli billet, et belles découvertes :
    Coup de coeur pour le travail de Julie de Waroquie, qui nous entraîne dans un monde étrange et un peu irréel : et de ceci, je suis fan !

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

  28. Magnifique article et très belle idée pour la journée de la femme ! Merci de montrer autant d’inspiration 🙂

  29. Que de découvertes! (des heures de plaisir!!) Merci infiniment pour ce travail de moniale!

  30. Bonjour Anne, très bonne idée que tu as eu d’avoir rendu hommage aux femmes photographes, on en parle mais pas assez à mon goût! Et celles que tu nous à montrées je les découvrent, et ce qui me frappent c’est que pour certaines images on à cette impression qu’elles sont de nos jours par leur originalité, c’est dire!! Merci pour le partage.

  31. Fabien dit :

    Je tombe à l’instant sur ce sympathique blog et ne peut m’empêcher d’ajouter cette artiste néerlandaise : Ellen Kooi… (http://www.ellenkooi.nl) à la liste citée…
    J’ai pu voir une expo sur Paris il y a quelque temps et… j’adore son univers !! 😉

  32. Inspired and pretty dit :

    Super intéressant Anne, quelle bonne idée tu as eu pour cette journée de la femme ! J’ai beaucoup aimé cet article. C’est quand même surprenant qu’il n’y ait pas plus de femmes photographes, je me demande pourquoi ? Bonne semaine !

  33. Rose dit :

    Tiens, cela m’étonne que tu n’es pas parlé d’Alexandra Sophie, je pense que cela devrait te plaire : http://www.alexandra-sophie.com
    A bientôt !

  34. bleuemarie dit :

    Ton article est tout a fait passionnant, absolument indispensable !

    L’histoire de Vivian Maier en particulier est bouleversante et dérangeante,
    quant à Sally Mann……j’ai vu à Lausanne il y a 2 ou 3 ans une expo qui lui était consacrée…..impression mitigée—-secrimmediatet family, parfois très gênant, par contre, elle a fait en argentique, des photo époustouflantes de paysages, des arbres si je me souviens bien…j’ai garde une très belle impression

    Merci encore pour ce super billet

    • Anne Jutras dit :

      Sally Mann travaille avec un grand format (8X10), pas étonnant que ces photos de paysage soient fabuleuse. Comme j’aimerais pouvoir voir ça en personne! Quant à Vivian Maier, moi aussi ça me bouleverse. Combien de personne, pour diverse raison, garde secret leur photographie? Et ne les montre jamais à personne. Combien? Sûrement davantage que l’on peut imaginer…

  35. gerrismalley dit :

    What a beautiful post!

  36. Alice dit :

    Voilà ma suggestion, j’ai pensé à l Ossiane, , photographe reconnue en Europe
    et qui tient un blog très régulier que j’aime beaucoup.

    http://ossiane.blog.lemonde.fr/

    belle journée, merci pour les articles dynamiques 🙂

  37. et toi aussi tu marqueras dans la photographie Anne !!!!
    merci de cet article en tout cas qui nous prouve que le talent dans ce domaine n’appartient pas qu’à l’homme
    bisous Anne

  38. Bien Anne, c’est court, c’est clair , ça donne envie d’en savoir plus et surtout c’est une belle plongée parmi 10 personnalités bien différentes. Merci

  39. Mimi dit :

    Merci pour cet article. Je ne suis pas féministe, mais je me suis souvent fait la réflexion qu’effectivement, il est plus facile pour un homme d’oser certaines photos, dans certains milieux.
    Je te partage une photographe dont j’ai vu l’exposition à Paris : Alexandra Boulat, fille de PIerre Boulat, photographe lui aussi. D’excellents reporters, des photos qui vous donnent des larmes, mais avec pudeur.

  40. Virginie Leroi dit :

    Merci pour ce post très intéressant, je suis particulièrement étonnée par Vivian Maier!
    Pour rajouter un nom, j’adore le travail de Sarah Louette, parmi tant d’autres noms cités.
    Mille merci pour l’inspiration!

Une petit mot d'encouragement? ~ Leave Some Love

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s