Choisir Sa Destinée ~

Ces temps-ci, je suis à l’image de ce minuscule panneau de signalisation, je ne sais pas quelle direction prendre. Gauche? Droite? Je cherche, tourne en rond, me pose des questions. C’est l’histoire de ma vie! Pour m’aider à clarifier les la question, j’ai emprunté un livre, Le tableau de vie, d’Alain Williamson. Les livres m’ont souvent aidée à trouver des réponses. Ils deviennent un phare au milieu du brouillard. 😉

Un paragraphe m’a ébranlée dès les premières pages. Ébranlée est peut-être un grand mot,  je dirais plutôt secouée. Je l’ai relu quelques fois pour bien le saisir. Le voici :

… il n’y a pas un autre moment que l’instant présent. Décidez maintenant que vous changez votre vie, pas demain, pas un beau jour lointain, mais là, maintenant. Ne faites pas que souhaiter changer. Décidez-le. C’est le premier pas. Soyez consciente que si vous ne prenez pas maintenant cette décision, demain et après-demain seront comme aujourd’hui qui, lui, était comme hier.

Ouf! Entre choisir et décider, il n’y a qu’un pas à franchir.

J’ai créé cette image pour m’insuffler du courage. Si vous voulez l’utiliser comme fond d’écran, allez-y, on sera deux (ou plus) à chercher nos pas. 😉 Au fond, je sais quel chemin emprunter, mais je ne suis pas du genre à prendre des risques (prudente, la fille). Je dois y aller mollo.

On pourrait me surnommer Tortue ou Escargot, et ça m’irait comme un gant.

Parce que j’ai des doutes. Parce que certains jours j’ai une envie folle de foncer, mais je suis tétanisée à l’idée de le faire. Parce que j’ai besoin de courage. Parce que, parce que! Parce qu’à regarder mes pieds manucurer, sur le sable chaud de la Floride, ça me donne envie de vivre mes rêves. Et si c’était ça ma réponse? Vivre la vie de mes rêves…

Est-ce que ça ressemblerait à cette route tourmentée? Nébuleuse, mais lumineuse malgré tout.

Parce qu’au bout il y a ma destinée…

8 pistes créatives

←◊→

« La composition doit être une de nos préoccupations constantes, mais au moment de photographier elle ne peut être qu’intuitive, car nous sommes aux prises avec des instants fugitifs où les rapports sont mouvants. » Henri Cartier-Bresson

←◊→

1- Lire des magazines de photographie, c’est bourré d’idées et de conseils pratiques. Vous pouvez également vous inspirer ailleurs, comme en allant voir des expositions, visiter des musées, fréquenter les salons des artisans.  Rencontrez les artistes et prenez le temps de discuter avec eux de leur art. De leur méthode de travail, de ce qui les inspire. Les échanges ainsi récoltés peuvent faire naître des idées intéressantes et révélatrices.

2- Apprenez à regarder autrement. Changez de perspective. Au lieu de regarder droit devant, viser vers le bas ou le haut, baissez vous au ras du sol, ou debout sur une chaise.

3- Ne soyez pas si pressé, prenez votre temps. Immobilisez-vous. Respirez. Observez et regardez. Une fois. Deux fois. Trois fois. Encore et encore.

4- Vous n’avez pas de reflex? Qu’à cela ne tienne! La camera n’est qu’un outil, ce qui compte c’est votre vision.

5- Prenez une photo tous les jours. Peu importe le sujet. C’est avec la pratique que l’on s’améliore.

6- Apprenez les règles de base, une fois maîtrisées, amusez-vous à les briser.

7- Sortez de votre zone de confort. Vous aimez le paysage? Faites du portrait. Vous êtes à l’aise avec les gens? Alors, photographiez les paysages, ou la faune. Vous êtes expert en photo de voyage? Prenez des photos à proximité de votre domicile. C’est l’inverse? Pourquoi ne pas organiser une petite escapade dans un lieu étranger pour émoustiller votre œil.

8- Et, le dernier et non le moindre. Faites de l’autoportrait. Oui, oui! Rien de tel pour sortir de sa zone de confort et user des trésors d’imaginations pour nous trouvez beau. 😉

♥ ♥ ♥

Happy Shooting! 😉

Vous voulez poursuivre votre lecture? Voici quelques suggestions :

Comment créer un arrière-plan flou?

Comment réussir vos photos macros à l’intérieur?

10 trucs pour réussir vos photos (entre deux saisons)

Faut-il aller au bout du monde pour faire de la belle photo?

Partir de bon matin.

 Seule sur la route. Prendre conscience du temps qui passe. De la magie du moment.

Si mon regard s’accroche, au détour d’une route, je m’immobilise.

L’aventure commence…

De simples lignes, recouverte de dentelle de neige, deviennent des œuvres d’art.

↔ ◊ ↔

Mon œil cherche et découvre. La beauté.

↔ ♥ ↔