Macro folie : Let it bee!

Cette fois-ci, j’ai pris le temps de me rendre au jardin communautaire, contrairement à ce billet-ci. De belles découvertes m’attendaient. Par contre, le vent a insisté pour m’accompagner. Quel impoli! J’ai dû abandonner plusieurs prises de vue à cause de lui. Malgré les bourrasques de monsieur Vent, j’ai réussi quelques jolis clichés. 😛

60macro – ISO 250 – F5 – 1/125 – Mesure Spot

Oubliant le vent et ses sauts d’humeur, je me suis réfugiée au sol.  La tête sous une ombrelle de fleurs, je me suis laissée emporter par leur beauté.

60 macro – ISO250 – F3,2 – 1/3200 – Mesure Pondérée Centrale

Puis, j’ai changé de direction, et je me suis attardée auprès des abeilles qui s’affairaient à butiner. Fait étonnant, ce bourdon a les ailes abîmées et ne semblait pas s’en incommoder. Le travail avant tout!

60macro – ISO 250 – F3,5 – 1/640 – Mesure Spot

Chez Magda

Faut-il aller au bout du monde pour faire de la belle photo?

 J’étais porté dernièrement à penser qu’il fallait aller au bout du monde pour trouver le sujet à photographier, et non, c’est à travers ton blog et les clichés de ton environnement que j’ai pris conscience qu’une simple feuille d’automne peut représenter à elle seule un tableau à interpréter. ~ Line Lamarre, Photographe

Sortie photo derrière chez moi

Chéri fait une sieste sur le canapé et moi je perds mon temps sur le net viens de découvrir un nouveau blog photo, juste ici. Ça m’inspire!  J’ai une envie soudaine de sortir mon appareil et faire de la macro.  Mais je n’ai franchement pas le goût d’aller au jardin communautaire situé à plusieurs kilomètre de chez moi. Que faire?

Je n’ai pas de jardin. Zut… Par contre, quelques fleurs enjolivent le parterre.

J’ai trouvé mon terrain de jeu! 😀

Quand on fait de la photo de fleur, nous avons tendance à favoriser les plantes sans défaut. Moi je leur accorde une importance, car leur imperfection en font des sujets de choix.

Nobody is perfect! ;-]

Vous voulez poursuivre votre lecture? Voici quelques suggestions :

Comment créer un arrière-plan flou?

Comment réussir vos photos macros à l’intérieur?

10 trucs pour réussir vos photos (entre deux saisons)

8 Pistes créatives

On The Road Again

Vous arrive-t-il d’avoir envie de vous évader? De vouloir partir? Loin. Pour échapper à votre vie quotidienne. Oublier le passé, le futur et ne vivre que pour l’instant présent. Abandonner tracas, soucis, désagrément, malentendu, confusion derrière soi. Et laisser l’ivresse d’une nouvelle aventure circuler dans vos veines, libérant votre flux d’énergie.

Prendre la clé des champs me procure cette impression.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Quand je pars tôt le matin un sentiment d’évasion m’habite. Je regarde droit devant et scrute les traces de la lumière matinale.  L’œil alerte, l’âme en quête d’une sérénité. Si mes pensées me propulsent dans une autre dimension, plus sombre, la lumière, elle, me ramène toujours sur le droit chemin.

Donc, si vous avez envie d’une petite escapade, mais ne pouvez quitter votre région, je vous propose une solution simple et économique. Prenez votre appareil photo et partez de bon matin alors que le soleil a à peine entamé son ascension dans le ciel.

Et allez au-delà du regard.

Savourez, avec votre âme, la beauté qui vous entoure .

← ♥ →

Comment créer un arrière-plan flou?

Merci d’avoir répondu en si grand nombre lors de mon dernier billet. J’étais persuadée que je ne posais pas la question inutilement. Vous m’avez donné un bon coup de pouce! Maintenant, je sais comment orienter mes billets informatifs.

D’ailleurs, je constate que la photographie suscite un engouement marqué et que le besoin d’en apprendre davantage est bien réel.

J’ai donc décidé de créer une rubrique intitulée « les mercredis technos ». Comme son nom l’indique, je parlerais de l’aspect technique, sans vous rebattre les oreilles avec des chinoiseries incompréhensibles. 😉  Enfin, je l’espère…

Aujourd’hui, nous allons explorer la question la plus demandée : comment obtenir un arrière-plan flou?

Pour obtenir ce flou artistique, que plusieurs admirent, il y a deux éléments importants à respecter :

  1. Choisir une grande ouverture (= plus le chiffre f/ est petit).
  2. Vous approcher du sujet le plus possible.

Ceci vous permettra d’obtenir une profondeur de champ (PDF) réduite et, par le fait même, un arrière-plan flou. Que vous possédiez un objectif macro ou un téléobjectif (200 mm et plus), l’effet est sensiblement le même, mais à une échelle différente.

Voici un exemple :

Pour les mordus de la techno, j’ajouterais que pour la profondeur de champ, la zone de netteté se répartit ainsi : 1/3 à l’avant du sujet et 2/3 à l’arrière. D’où l’importance de faire votre mise au point sur l’œil d’un sujet, ou sur la partie prédominante de votre composition.

[ 60mm Macro ~ ISO 250 ~ F4.5 ~ 1/320 ~ mesure pondérée centrale ~ + 0,33 ]

Rappelez-vous, qu’en macro, plus vous serez près du sujet, plus votre profondeur de champ (PDF) sera faible et plus la mise au point sera cruciale. Pour ma part, j’aime travailler à  main levée, et j’ai souvent remarqué qu’une ouverture de f4.5, me permettait de rester dans cette zone de netteté. Si votre vitesse est trop lente (1/15 et moins), augmentez votre ISO pour conserver une vitesse raisonnable. Faites des tests et adaptez ce qui vous convient.

[ 50mm f1.8 ~ ISO 250 ~ F1.8 ~ 1/1000 ~ mesure spot ]

Par ailleurs, la compression des téléobjectifs (200mm et plus) vous donneraune profondeur de champ réduite, en choisissant de grandes ouvertures (= f4 et moins) vous isolerez votre sujet de l’arrière-plan avec élégance. Notez que plus serez prêt du sujet, plus l’arrière-plan se détachera et deviendra flou.

[ 200mm ~ ISO 1800 ~ F5.6 ~ 1/500 ~ mesure pondéré centrale ~ +1 ]

Voilà! 😀  J’espère que ce billet vous aidera à mieux comprendre le flou d’un arrière-plan. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les demander.

Vous voulez poursuivre votre lecture? Voici quelques suggestions :

Faut-il aller au bout du monde pour faire de la belle photo?

Comment réussir vos photos à l’intérieur?

10 trucs pour réussir vos photos (entre deux saisons)

8 Pistes créatives

À vos questions!

Bonjour tout le monde!

Voici quelques semaines que je songe à vous proposer des conseils photo. Rien de trop sorcier.  Je ne veux pas vous embêter avec des termes techniques qui risquent de vous ennuyer. 😉 Abracadabra sortez vos RAW et que ça saute! Vous voyez le genre?

N’empêche, c’est intéressant d’en apprendre sur la photo. Que l’on soit amateur, amateur sérieux, ou tout simplement un amoureux des photos souvenirs, il y a toujours une partie de nous qui cherche à s’améliorer. À vouloir découvrir les petits secrets des artistes qui nous inspirent.

Or j’aimerais partager mes connaissances avec vous.  Le hic, c’est que je ne sais pas par où commencer…

Une idée de génie m’est venue en tête! Si vous, chers lecteurs et lectrices, vous me partagiez vos questions? Si si!

Ne soyez pas timide. Que ce soit sur le traitement d’image, le choix d’objectif, le balancement des blancs, JPG ou RAW, peu importe, je ferai une liste de vos questions et je préparerai un billet pour chacune d’elle.

Qu’en dites-vous? Alors, je vous cède la place, la parole est à vous! 😀

Après La Pluie Le Beau Temps

Qu’est-ce qui me rend heureuse?

Le chaleur bienfaisante du soleil

Anticiper un arc-en-ciel

Courir après

Et le voir s’élever dans le ciel!

Entendre les oiseaux

Admirer la panoplie de verts qui s’éveillent au printemps

Grimper la montagne et sentir battre mon cœur à tout rompre

Écouter la pluie tomber

Regarder un papillon voltiger

Observer une abeille butiner

Sentir le vent sur ma peau

Un pique-nique

Prendre le petit déjeuner avec mes filles

Quand mon chum me prend la main

Me donne un baiser

Me souris tendrement…

Me dit je t’aime!

Et vous? Qu’est-ce qui vous rend heureux?