Les Dimanches Minimalistes

Pour stimuler ma créativité et sortir des sentiers battus, j’ai décidé de participer au défi Minimal Maniac organisé par Magda bogueuse chez Antoni, Borys & Cie.

Pour vous donner une idée, voici un site qui présente une sélection de 40 superbes images. Simple, épurée, où le vide rempli l’image cédant la place au sujet principal.

Si vous désirez participer et prendre connaissance de ce défi, je vous mets en lien la rubrique qui couvre les derniers billets de Magda. C’est par ici.

Donc, tous les dimanches, pour les prochains mois, je publierai des photos avec ce thème.

 

 

 

 

Minimal Maniac

Publicités

48 trucs infaillibles pour améliorer vos photos instantanément!

À propos de la composition

1-      Soignez  votre composition

2-      Choisir un (et un seul) sujet

3-      Simplifiez-vous la vie / Épurez votre composition

4-      Remplissez votre cadre

5-      Rapprochez-vous davantage

6-      Placez votre sujet hors du centre

7-      Placez votre sujet dans le tiers supérieur

8-      Servez-vous de la règle de tiers

9-      Descendre plus bas, ou plus haut

10-   Placez-vous encore plus haut

11-   Sachez où mettre votre horizon

12-   Soignez votre arrière plan

13-   Ajouter un avant plan

14-   Cadrez votre sujet

15-   Évitez de surcharger

16-   Raconter une histoire

À propos de la netteté

17-  Tenir correctement son appareil

18-  Ne bougez pas

19- Utilisez un trépied (ou un support quelconque)

20- Enlever la réduction de vibration sur votre objectif

21- Verrouillez votre miroir

22- Utilisez le retardateur

23- Utilisez un déclencheur souple

24- Faites la mise au point sur votre sujet

25- Faites votre mise au point manuellement

26- Faites la mise au point sur ce qui est le plus intéressant (le sujet principal)

27- Assurez-vous d’avoir une bonne vitesse

28- Ne vous approchez pas trop prêt

29- Choisissez une petite ouverture

30- Évitez d’augmenter l’ISO

31- Augmenter votre vitesse

32-  Pensez à nettoyer vos objectifs et vos filtres

À propos de la lumière

33- Éteignez votre flash

34- Utilisez la lumière extérieure

35- Évitez le soleil de midi

36- Garder le soleil derrière votre sujet, ou sur le côté

37- Prévenir les yeux rouges

38-  Utiliser un réflecteur

39- Choisir l’ombre (portrait)

À propos de la prise de vue

40- Saisir l’instant décisif

41-  Prenez votre temps

42- Tournez autour du sujet

43-  Prenez plusieurs photos

44-  Demandez-vous quel est mon sujet principal?

45- Évitez les zones trop contrastées par rapport au reste de l’image

46-  Amusez-vous!

47- N’ayez pas peur de déplaire, on ne peut plaire à tout le monde

48- Pratique! Pratique! Pratique!

Ceci peut paraître extrême pour certains, voire excessif. Le truc – pour en tirer profit – est de choisir quelques points à la fois et de pratiquer (no 48).  Et si vous avez envie d’oublier la technique, allez-y! Les résultats peuvent être très créatifs.

Bon week-end tout le monde!

Si vous avez d’autres trucs à ajouter, n’hésitez pas à l’écrire dans les commentaires

pour que les autres puisses en prendre connaissance.

😉

Autopsie d’une prise de vue : comment faire le tour de votre sujet

Récemment, j’ai été inspirée par les photos de Laurence Chellali de chez Photofolle. Talentueuse, cette photographe n’hésite pas à essayer des réglages différents afin d’obtenir des effets visuels aux résultats étonnants. Dans son billet, Le tunnel, Laurence joue (et s’amuse) avec la perspective, le temps de pose, le flouté et même les reflets.

À partir d’un même sujet, elle a recréé des atmosphères différentes, passant du glauque au lumineux jusqu’à l’onirique. Du coup, j’ai eu envie de faire pareil. Le hic c’est que j’ai pas de tunnel par chez moi. Que des paysages! Qu’à cela ne tienne!

Parfois, il suffit d’une simple idée, un brin créatif pour nous inciter à rompre nos (vieilles) habitudes. Et partir en mode exploration. Une approche stimulante pour l’artiste en soi. C’est comme prendre une route nouvelle. Notre regard s’éveille, comme titillé par les nouveaux décors que la route nous offre. Notre âme se régale. Et notre œil itou!

Samedi dernier,  je pars donc avec l’intention de  faire le tour d’un même sujet avec différents réglages et diverses prises de vue. Oui, mais (parce qu’ il y a un mais), le froid a raison de mes bonnes intentions. Je sous-estime la température, à -3C le froid me pétrifie non seulement les doigts, mais également la cervelle.

[Note à moi-même : plus jamais sans mes chauffes-mains, même s’il fait un respectable -3C, tu m’entends! ] Avec le facteur vent, le temps ressentie dévale à -14C. Aïe! Pas chaud pour la pompe à l’eau, parole d’exploratrice! Difficile de se concentrer et d’être un « brin » créative. :mrgreen:

Autre contre-temps, le levé de soleil n’est pas fabuleux, à vrai dire, il est complètement moche! L’action se passe du côté opposé. À l’endroit même où les fils électriques cinglent le ciel. Zut! Je les haïs aime tant, ces fils! Je décide donc de porter leur présence à contribution. Tant qu’à faire. 😉 Lignes de fuite électrisantes.

20130216_annejutras_web_0151

En reculant de quelques pas, je change d’angle et photographie un bouquets de brindilles desséchées. Je modifie mon cadrage et opte pour une profondeur de champ réduite.

20130216_annejutras_web_0086A

À ce stade-ci, mes doigts n’en peuvent plus… Je dois bouger,  attendre que la chaleur revigore mon énergie. J’ai envie de partir. Mais je reste. L’appel du défi est plus fort que tout. Je suis folle… vous allez dire. Non. La madame est déterminée. J’ai l’intention de faire ces photos. Ça fera (enfin) un bon billet pour mon blogue.

Peu à peu, mes doigts se réchauffent. Je remarque que le soleil étire mon ombre de façon amusante. Tiens, je passe en mode autoportrait. Et j’oublie le froid.

↔♥↔

Ici, un traitement en noir et blanc transforme le sujet et bonifie sa simplicité.

Ou, à l’opposé, jouer avec les teintes embellit l’atmosphère éthérique de l’image.

Un dernier essaie, un peu excentrique. Et très créatif. Je choisi une vitesse lente (1/4 sec. ) en fermant le diaphragme (ouverture f20.0) et exécute une série de clichés à main levé, en bougeant mon appareil à la verticale. ooooh!

De tout le lot, c’est ma préférée!

Sans doute à cause de ma démarche photographique. Du défi (personnel) accompli. Bon, d’accord, ça n’a rien à voir avec un tunnel, mais l’approche m’a permis d’explorer mon environnement et de réaliser des clichés à saveur variés.

Maintenant, c’est à votre tour!

Réponses à vos questions

Tout d’abord, merci pour votre généreuse participation. Vous avez été nombreux à manifester un intérêt de suivre un cours en ligne. J’en suis ravie! Évidemment, un tel projet demande du temps. Et comme je ne fais rien à moitié, ce ou ces cours seront à la hauteur de vos attentes.

Certains d’entre vous sont restés perplexes à la question no 4, concernant les exercices d’introspection combinés à la photographie.

Avec cette question, je voulais découvrir si vous étiez intéressés à sonder, par l’écriture, vos pensées, vos rêves et vos aspirations secrètes, accédant ainsi à des aspects non explorés de votre potentiel. Le tout secondé par la photographie. Un cours ouvrant la voie sur notre beauté intérieure, mais aussi à celle qui ne demande qu’à s’exprimer.

80% ont démontré un intérêt pour cette proposition. Très révélateur!

J’ai créé une page de Foire Aux Questions (FAQ ~  Cours en ligne), si vous souhaitez connaître les réponses, je vous invite à cliquer ici.

D’ici au prochain billet, je vous propose des photos d’été.

Un peu de chaleur ne nous fera pas de tord.

Cours de photographie en ligne

L’idée d’offrir un cours  de photographie – en ligne – me trotte en tête depuis un certain temps.

Du côté anglophone, une myriade de cours abondent. On peut apprendre les techniques de base, recevoir des thèmes photo tous les jours, parcourir des avenues créatives et même voyager au cœur de soi et apprendre à se connaître.

Bref, les possibilités sont infinies. Pour ma part, j’ai participé à plusieurs d’entre eux et j’y ai récolté une expérience enrichissante. L’avantage, c’est que vous apprenez à votre rythme, dans le confort de votre foyer, quand vous voulez et à l’heure qui vous convient. Et ça, c’est vraiment cool!

Comme j’ignore si cette opportunité est digne d’intérêt, j’ose vous posez la question. De cette façon, je serai fixée sur le viabilité de ce projet. Le ou les cours proposés seront en français, bien entendu.

Ça serait gentil si vous pourriez prendre quelques minutes et répondre au sondage que j’ai préparé à cet effet.

Juste ici : http://www.surveymonkey.com/s/NTPHC3N

J’ai  également créé une page FAQ (Foire Aux Questions) concernant les cours en ligne, cliquez ici pour la consulter.

😀 Merci! 😀

courrier blinkie_136

10 on 10 ~ Février ~ Journée Raquettte

Le  défi photo 10 on 10 revient. C’est dimanche, ça tombe bien. Nous avons prévu une balade en raquette. Malgré le -22C affiché en matinée, le mercure grimpe et frôle le -7C en après midi, ce qui est très agréable. Nous avons invité des amis pour l’occasion, ne reste plus qu’à partir.

1- Mais avant, un petit pelletage dans les escaliers s’impose. Ça n’a rien à voir avec les 60cm qui a déferlé sur le Nord-Est des USA. Notre maigre 8 cm d’accumulation ne fait pas le poids.

←♥→

2- En attendant, je m’amuse à photographier mon reflet. Coquine se demande bien ce qui se passe.

←♥→

3- Le temps est magnifique. Le ciel, sans nuage, est d’un bleu hypnotisant.

←♥→

4- Les sentiers sont balisés, mais le groupe préfère fouler la neige molle. Avec raison!

←♥→

5- Le soleil, haut perché, dessine des ombres chinoises sur le sol. C’est joli comme tout! Allez, une photo!

←♥→

6- La vue est magnifique. Et pendant que  je prends une tonne quelques photos et retarde tout le monde, y’en a qui en profite pour piquer une jase. La vie est belle, je vous l’dit! 😉

←♥→

7- Une petit banc pour se reposer et jouir du paysage. Clic! Une autre photo. Oups! Où est la gang? Hé, attendez moi!

←♥→

8- Ah-ah, ils sont par là. Vite! Je suis mieux de me dépêcher avant de les perdre de vue.

←♥→

9- Bon, les voilà qui jasent encore… Tant mieux, ça me donne une chance de prendre d’autres photos  de les ratraper.

←♥→

10- Oooh, comme c’est joli! J’adore le bokeh créé par la lumière sur la neige.

20130210_annejutras_web_0186

←♥→

11- Photo boni : la joie et le fou rire transmit sur cette photo méritait une place dans cette journée.

Bonne semaine à tous et toutes!

😀

Consultez la liste des participants de février sur la page de Frenchlily afin de découvrir  les nombreux participants.

Cliquez ici pour voir les images de l’instigatrice du projet, Rebeka from a  » A bit of Sunshine » , ainsi que les autres participants du projets.

10 on 10 ~ janvier 2013

10 on 10 ~ décembre 2012

Derrière chaque photo, se cache une histoire

Je ne sais pas vous, mais lorsque je visionne mes photos  une foule de souvenirs refont surface. Certains plus que d’autres, selon le contexte du moment.

Froid intense, composition difficile à exécuter, ravissement pour les yeux, revenir bredouille, rencontre inopinée -> agréable ou pas. Bref, quand je reviens de mes escapades photos, j’ai toujours quelques anecdotes passionnantes, enfin pour moi, à raconter à mon chéri. Et quand je regarde ces photos, plusieurs jours plus tard, voire des années, tous ces souvenirs se réveillent.

J’affirmerais même que la photographie est un bon exercice pour stimuler sa mémoire. Oui, oui! 😀 Une photographe, qui avait réalisé un défi autoportrait de 365 jours, m’a confié un jour qu’elle pouvait se rappeler chaque événement entourant chacune de ses 365 photos. Wow! C’est tout dire!

Sans plus tarder, voici quelques anecdotes entourant ces photos.

1- Aurore

Aurore

Se lever à 5 h du matin, prévoir sa destination et partir sans chauffe-main. Ohlàlà!  Plus jamais! (En passant, j’ai fait mes provisions.) En cours de route,  bifurquer et se laisser distraire par un autre décor. La neige n’a pas la vedette dans les prés ces jours-ci. Or ce champ de glace revêt un attrait particulier. Je m’installe, à l’aveuglette parce que le soleil ne s’est pas encore pointé, et j’attends. Pour constater que les couleurs de l’aurore ne sont pas la direction prévue.

Zut! Vite, cherchons un autre décor.

≈♠≈

2- Glace et Roseaux

Glace Rosée

Pendant que l’aurore déploie ses couleurs flamboyantes, je me déplace (rapidement)  essayant de capter des images supplémentaires. Contrainte : la route est dans la même direction que le soleil levant et n’offre pas un point de vue intéressant.

J’aimerais mettre en avant plan une de ses touffes d’herbes qui émergent de la glace, ça serait simple me semble. Mais je n’ai pas l’âme téméraire, et n’ose m’aventurer sur la glace mince qui ne cesse de craquer. Cric! Crac! Croc!

Je réussis à me glisser au bas d’un fossé (non sans crainte, mais la madame fait taire ses peurs), et me rassure en observant les courageux roseaux. 😉

≈♠≈

3- Rayons Fugitifs

20130203_annejutras_0139_41_43_44_web__tone

Partir tôt, bien avant l’aurore, et anticiper un beau lever de soleil. Qui ne vient jamais. En quittant les lieux, je remarque que le soleil tente de percer les nuages. Tiens, tiens. Je m’installe sous les branches des arbres, c’est tellement joli, et j’attends… 15 minutes avant que l’astre du jour ne daigne exhiber ses rayons. Victoire!

≈♠≈

4- Simplicité Enneigée

Clôture Enneigée

Après trois heures de prise de vue, d’attente et de déplacements (parfois bancale, parce que sous cette belle neige les champs sont glacés), mes orteils sont gelés et je suis exténuée – mais ivre de bonheur. Je n’ai qu’une idée en tête, rejoindre chéri et lui raconter ma matinée en dégustant un bon café fumant.

Mais mon œil de photographe remarque cette clôture joliment enneigée. Mon corps connaît un regain d’énergie l’espace de trois clichés. Clic! Clic! Clic!

Et de toutes les photos prises ce matin-là, c’est ma préférée. Parfois la simplicité vaut toutes les gloires du matin.

😉

Et si on changeait de saison?

5- Opulence

Estrie, Québec, Canada

Octobre 2012 ~ Petite balade en Estrie, il est midi, l’heure à éviter en photographie. Mais cette journée-là, les couleurs d’automne sont splendides et j’ai envie de me faire plaisir. Après tout, on n’a qu’une vie à vivre, aussi bien en profiter.

Au diable les règles contraignantes, et bienvenue la liberté d’expression!

≈♠≈

6- Une pause bien méritée

Papillon

Septembre 2012 ~ J’ai fait une série de photos pour ce billet-ci. À la toute fin, je m’apprête à prendre le chemin du retour, lorsque j’aperçois ce papillon. Une légère bruine avait recouvert la végétation et il se reposait sur cette fleur, comme inanimé. En fait, il séchait ses ailes. Je me suis approchée doucement, le cœur ravi. J’ai interchangé mon zoom contre mon objectif macro et, l’espace de quelques instants, j’ai plongé dans un univers de pur délice.

Je peux me souvenirs du trajet parcouru, de la fraîcheur de l’air, des sentiments qui m’habitaient et du bonheur ressenti lors cette rencontre. Tout ça, à la seconde où j’ai visionné cette image.

C’est puissant, une photo, surtout quand vous en êtes le créateur.

≈♠≈

7- Par delà le sentier

Septembre 2012 ~ J’ai pris cette photo la même journée que celle du papillon ci-haut. Les circonstances entourant cette image sont floues, pas de souvenir précis. Par contre, je me souviens de mon insatisfaction lorsque je l’ai traitée à l’ordinateur. Elle ne me disait rien. Aujourd’hui, lorsque je la regarde, elle m’apaise et me donne envie de partir à l’aventure.

Parce que la photographie c’est ça aussi. Partir à l’aventure, même si vous ignorer où cela vous mènera. Le chemin emprunté est toujours rempli de surprises. 😉

≈♠≈

ClaudeL m’a demandé de raconter l’histoire derrière cette photo. Eh bien, je faisais la fofolle en me photographiant avec mon téléphone portable. Une photo par ci, une autre par là. Distraite, j’ai bien failli manquer le soleil qui sortait de derrière les nuages.

Oups!

😉