Jour 84 ~ Balade


Agréable balade sur les passerelles du CINLB, à Granby.

Toutefois, je n’étais pas seule. Je n’ai rien contre les visiteurs qui déambulent sur les passerelles. Tout le monde a droit à sa part de bonheur. Surtout qu’en fin de soirée, le ciel se pare de couleurs magnifiques!

Normal qu’on veuille s’y promener. 😉

N’allez pas imaginer que je suis égoïste à ce point-là. lol

Sauf que lorsque votre appareil photo est sur trépied et que vous avez une longue exposition, vous priez pour être seule. Parce qu’il faut bien le dire, les déplacements des piétons occasionnent du mouvement et, par le fait même, rendent l’image floue. Rien de dramatique, ne vous inquiétez pas. Il faut juste s’armer de patience et attendre le prochain train… heu…  je veux dire… que les tremblements cessent.

😀

Jour 77 ~ Moment Frugal

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Après le souper, hier, moi et mon copain sommes allés faire un tour jusqu’à la ferme équestre. J’avais apporté mon appareil photo, au cas où… Quelle bonne idée! Une superbe jument nous a fait honneur de sa présence. Elle est venue si près que j’ai peu lui caresser le museau.

Ouf! C’est impressionnant un cheval!

Malheureusement, la lumière diminuait et, comme je n’avais pas mon trépied avec moi (je prenais une marche légère), j’ai modifié la sensibilité de mon capteur à  400 ISO et utilisé le flash p0ur compenser le manque d’éclairage.

J’aime l’effet diffus de l’image et le fait que le profil du cheval soit plus net.

Un résultat surprenant.

Jour 64 ~ On butine!

Pendant que des gens pique-niquent à l’abri d’un grand chêne, savourant un moment de repos, cette abeille butine.

Bizzzz! Par ci. Bizzzz! Par là. Elle ne chôme pas.

Mais, au fond, elle ne fait pas que butiner, elle féconde également… le monde végétal. Grâce à elle nous allons récolter de beaux fruits et légumes.

Ma foi, c’est tout un boulot!

Jour 58 ~ Petit minet deviendra grand

Je ne pensais que ça pouvait être si amusant photographier un chaton. Quel défi, toutefois! C’est que ça bouge tout le temps et ne regarde pas toujours vers l’objectif. La plupart du temps, ça zieute ailleurs.

Une chance que j’avais un assistant qui s’occupait d’attirer l’attention de Naoto, le chaton de la photo.

😀

Quel regard adorable! Vous ne trouvez pas?

Dis, Alice, tu me donnes un bisous?

Jour 53 ~Sortie direction… Zoo!

Cliquez sur les images pour les agrandir

Flamants roses en pause syndicale

Une sortie  au Zoo de Granby s’avère une activité amusante, tant pour les enfants que pour les grands. Mon copain et moi avons choisi cette destination, samedi dernier. Le  plaisir et les fous rires étaient au rendez-vous. Entre vous et moi, il n’y  a pas d’âge pour retrouver son cœur d’enfant.

Sur les sentiers d’Afrique, j’ai fait l’agréable rencontre d’un ami photographe, André Villeneuve. Nous avons placoté un brin, kodak au cou, avant de poursuivre notre visite sur le site.

De retour à la maison, je ne trouvais aucune de mes photos d’animaux intéressantes. Elles me paraissaient ordinaires, sans  intérêt. En zieutant la galerie photo d’André, j’ai réalisé à quel point ma vision était réduite. Ses photos sont originales, pleine de fraîcheur, parfois empreintes de tendresse, d’autre fois d’ humour fin,  soulignant ainsi des moments mémorables. Sa galerie m’a ouvert les yeux.

J’ai donc regardé mes photos, à nouveau, et élargi ma perception étriquée…

L’hippo dit à l’autre : je crois qu’on nous espionne…

Ouf! C’est haut! Va-t-elle y arriver?

Heu… pardon… Madame? C’est pour qui les carottes?

Éléphant originaire de la brousse

😀 😀 😀

Jour 40 ~ Pause Chevaline

Cliquez sur l’image pour la voir plus grande.

Dire que j’ai failli ne jamais poster cette image!

J’avais pris quelques photos d’une grange juste à côté, pensant avoir exploré tous les angles (de la grange), je m’apprêtais à quitter les lieux.  Erreur! Dans le pâturage adjacent se trouvait ce superbe cheval.

Enchantée  de ma découverte, je me suis empressée de changer d’objectif pour obtenir un effet de floue à l’avant plan.  J’adore le charme bucolique de cette image! Et le fait que le cheval n’est pas dans une position statique.

Morale de l’histoire? On ne regarde jamais assez autour de soi…

😀

Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand

Jour 38 ~ Mille et un Couchers de Soleil

Cliquez sur l’image pour la voir plus grande.

Nous habitons tout près d’une ferme équestre. Situé à l’ouest, cet endroit est devenu notre lieu de prédilection pour observer les couchers de soleil.  Après le souper, nous prenons une marche jusqu’au bas de la côte, saluons les  chevaux, et contemplons le paysage se parer de couleurs flamboyantes.

Soir après soir, le spectacle diffère.

Jour 37 ~ Carroussel de la GRC

Samedi dernier, j’ai assisté au Carroussel de la GRC, présenté au Parc équestre olympique de Bromont. La troupe composée de 32 cavaliers et de leurs chevaux ont exécuté une série de manœuvres de cavalerie chorégraphiées avec la musique. C’était quelque chose à voir!

Les chevaliers suivent une formation d’une année et cinq mois de pratique. Pour ensuite, parcourir différente province du Canada.

Bon show! 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Jour 35 ~ Le Bonheur est dans le Ciel

Nous avons une galerie dotée d’une balustrade sur laquelle nous y déposons quelques graines dont les oiseaux raffolent. Guizmo, le chat de notre voisin, qui rôde comme un félin aux aguets, ne s’en intéresse point…  à notre grand soulagement!

Ainsi, nous avons le bonheur d’observer une belle variété d’espèces. Difficile, pour moi, de ne pas les croquer sur le vif. Hé hé hé! Parmi nos visiteurs, nous avons : mésange, chardonneret, roselin, sittelle, pic-bois nous font honneur de leur présence. Même un couple de cardinaux!

J’ignore le nom de celui-ci, mais il est très joli lorsqu’il gonfle son poitrail pour gazouiller. 🙂

Mon compagnon de vie, Eric, a réussi à photographier ce magnifique geai bleu. C’est vraiment chouette!

Jour 26 ~ Bambie et sa Maman

En compagnie de mon amoureux, je marchais sur un sentier balisé, nous discutions de chose et d’autre, tout en admirant le paysage. Lorsque tout à coup, le marcheur en avant de nous s’est mis à gesticuler. Visiblement, il nous indiquait quelque chose. D’important! Toutefois, je ne comprenais pas ce qu’il cherchait à nous signaler, jusqu’à ce que j’aperçoive la maman chevreuil et son petit. Wow!

Ébahis, nous nous sommes immobilisés pour contempler le scène. En silence.

Je n’avais malheureusement pas de téléphoto avec moi. Zut! Je me suis donc approchée, tout doucement, pour ne pas les effaroucher.  Je n’avais encore jamais vu de faon dans son milieu naturel.  Quel spectacle! Ce fut une rencontre magique et inoubliable.