Quand le banal se transforme en remarquable!

Lors de mon départ, vers 19 h, l’horizon se couvrait d’une énorme masse nuageuse, bloquant ainsi la lumière radieuse du couchant. Zut! Le coucher de soleil s’annonçait médiocre. Banal…

En cours de route, j’ai failli rebrousser chemin. Mais je me suis rappelé les paroles de Darwin Wiggett,  ne jamais sous-estimer un ciel nuageux . J’ai donc poursuivi ma route en me disant que si le soleil n’était pas de la partie, je ferais du repérage et prendrais des notes pour la prochaine fois.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai aperçu cet arc-en-ciel!

Il est apparu, juste le temps de prendre la photo. Je me suis déplacée, un peu plus à gauche, pour inclure le sentier tracé dans la prairie, mais déjà le phénomène lumineux disparaissait.

Quelques instants plus tard.

Les nuances de l’arc-en-ciel se sont passablement évaporées, mais les couleurs du couchant ont éclaboussées le ciel.