Projet Cartes Postales ~ Postcards Project

Mon projet 52 semaines est reparti. Yééé! J’ai sérieusement entrepris des démarches pour lancer sur le marché des produits « dérivés » de mes créations photographiques.  Voici ma première création de carte postale, je voulais présenter une vue d’ensemble des quatre saisons.

Qu’en pensez-vous?

Passage Obligé

Voilà, l’automne tire à sa fin. Les arbres, maintenant dénudés, ornent le ciel de leur panache branchu. Le soleil se lève plus tôt, ce qui donne quelques heures de sommeil supplémentaires, youppi! Mais il faut doublement se vêtir, on ne peut pas tout avoir. 😦

Je vous offre donc mes dernières images prises dans la chaleur bienfaisante du soleil.   Bientôt, des images de frimas et de froid viendront frigorifier ce blog. Ici, tout est à votre avantage. Pourquoi?

Mais parce que vous pourrez les visionner bien au chaud, un café ou une tisane fumante entre les mains. 😉

L’envolée

Automne flamboyant

Feuilles de route

Sursaut du Soir

J’adore la macro, mais je dois maîtriser ma peur des araignées. Elles sont nombreuses à tisser des toiles entre les tiges des fleurs sauvages et, au petit matin, la rosée vous indique (aisément) leur emplacement. Joli à voir. Le soir venu, c’est plus difficile à repérer. Plus sournois aussi. La taille de certaines d’entre elles, je parle ici des araignées, est É-NOR-ME! Oui, oui! L’autre matin, j’en ai vu une aussi grosse qu’une balle de golf. Hiiii! Je vous jure!

Mon cœur a (presque) jailli de ma poitrine tellement j’ai sursauté. J’ai essayé de reprendre mes sens, me parlant à mon moi-même (j’étais seule), tentant de me calmer. Voyons, Anne, ce n’est qu’une innocente petite araignée! Innocente? Pas sûr… J’ai à peine effectué deux pas qu’une toile, hébergeant une araignée encore plus grosse que l’autre, me saute au visage. L’horreur!!!

Là, j’ai failli perdre connaissance. Mon aventure parmi les herbes folles s’est terminée abruptement. Maintenant, avant de m’aventurer dans un champ, j’y pense deux fois.

Après la pluie, le beau temps!

« Le bateau est plus en sécurité quand il est au port, mais ce n’est pas pour cela qu’ont été construits les bateaux. » ~ Paulo Coelho

Infos techniques : Nikon D300s, 20mm, ISO 100, 0.6 seconde et 0.4 @ F16 fusionnés manuellement dans PS4.

Mille Tournesols au Soleil

Un fin de journée ensoleillée, ça ne laisse pas indifférent. Cette fois-ci, je savais où aller!

Le soleil a pointé ses rayons quelques minutes, le temps de dire coucou à toutes ces demoiselles.

Heureuses, elles se sont inclinées pour lui dire bonne nuit.

Allez jusqu’au bout!


En fin de soirée, je décide de partir à la chasse photographique. Sans savoir où aller. Comme toujours. (Je ne suis vraiment pas organisée… lol)  Le soleil descendait rapidement et mes yeux n’arrivaient pas à dénicher la scène que je voulais capter.  Rien n’attirait mon attention.  Les mains sur le volant, j’avais l’impression de tourner en rond. Sacrée frustration!

Il est (presque) toujours plus facile de photographier un lieu que vous connaissez, même si vous éprouvez le sentiment que vous avez fait le tour du jardin. Pourquoi? Parce que vous savez où vous diriger. 😉

Finalement, j’ai abouti au Parc national de la Yamaska. Quand je suis arrivée sur le bord du lac (en fait, c’est un réservoir), l’astre du jour rasait l’horizon. 8 minutes plus tard, je prenais ce cliché en ayant la conviction que j’avais moffé ma shot.

Leçon du jour? Allez jusqu’au bout!

Infos techniques : Nikon D300s, 20mm, ISO 100, 2 secondes et 1/5 de seconde @ F16 fusionnés manuellement dans PS4.

Quand le banal se transforme en remarquable!

Lors de mon départ, vers 19 h, l’horizon se couvrait d’une énorme masse nuageuse, bloquant ainsi la lumière radieuse du couchant. Zut! Le coucher de soleil s’annonçait médiocre. Banal…

En cours de route, j’ai failli rebrousser chemin. Mais je me suis rappelé les paroles de Darwin Wiggett,  ne jamais sous-estimer un ciel nuageux . J’ai donc poursuivi ma route en me disant que si le soleil n’était pas de la partie, je ferais du repérage et prendrais des notes pour la prochaine fois.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai aperçu cet arc-en-ciel!

Il est apparu, juste le temps de prendre la photo. Je me suis déplacée, un peu plus à gauche, pour inclure le sentier tracé dans la prairie, mais déjà le phénomène lumineux disparaissait.

Quelques instants plus tard.

Les nuances de l’arc-en-ciel se sont passablement évaporées, mais les couleurs du couchant ont éclaboussées le ciel.

Lac Bromont ~ prise 2

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Curieux comme on peut se sentir à l’aise en pleine nature. Loin de la civilisation. De l’activité humaine. Je dis curieux, car pour d’autres photographes, c’est ennuyeux. Chacun son dada.

 Apparemment, il est bon de sortir de sa zone de confort, afin de mieux créer.

Or, je viens tout juste de télécharger  un Ebook intitulé  « Going Candid » , et aborde la photographie de rue (street photography). Intéressant.  Ce livre est gratuit. Et contiens 96 pages. Wow… tout un cadeau.

Je ne l’ai pas encore lu, mais il me fait prendre conscience que j’aimerais bien explorer d’autre décor…

Et vous? Sortez-vous parfois de votre zone de confort?

Lac Bromont

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Hier soir, vers 19 h, je décide de partir faire de la photo. En vérifiant l’heure à laquelle le soleil se couche, je constate qu’il ne me reste qu’une heure et demie d’ensoleillement. C’est peu. Je connais un endroit superbe, mais m’y rendre va me faire perdre 30 minutes de lumière. Hum…

Faute de temps, j’opte pour un plan d’eau plus près de chez moi. Ne dit-on pas que les plus beaux paysages (si on sait regarder) se trouvent derrière chez soi? M’y rendre : 5 minutes. Parfait!

Je sais que le soleil ira se cacher derrière les monts environnants, alors pas de temps à perdre, je file! 😉

Dépayser

Coucou, me voilà de retour! 😀

Une pause dans le sud bien mérité. J’avoue que,  côté photo, je ne me suis vraiment pas forcée. J’ai même paressé. Ouep! Rien de tel, pour la créativité, que de se la couler douce pendant quelque temps.

Je vous présente quelques clichés que j’ai pris alors que je n’étais pas en compagnie des poissons. 😉

Coucher de soleil dans les Keys, Floride. Exotique!

Une douce lumière à savourer à petit feu.

😉

La nuit, la mer vous berce…

On repart dans le Sud?