Jour 97 ~ Soupçon d’automne

Plus les jours s’écoulent, plus l’automne donne signe de vie. C’est un incontournable. N’empêche, j’ai hâte de voir les couleurs magnifiques de cette saison. De parcourir les sentiers ensevelis de feuilles rougeoyantes. De humer l’air frais et revigorant. De partir à la recherche d’images à immortaliser.

Mais en même temps, cela signifie que l’été tire à sa fin et que l’hiver, dans un avenir plus ou moins rapproché, couvrira le paysage de son manteau blanc. Et que les routes seront enneigées, voire glacées,  et que la côte, devant chez moi, sera…

Bah! Pourquoi s’en faire? L’été est encore à nos portes, diantre! Aussi bien en profiter, car l’été nous quittera bientôt.

Jour 81 ~ Un air d’automne

On ne veut pas se l’avouer, ni en entendre parler, encore moins le lire…

Mais, faut bien se rendre à l’évidence, l’été tire à sa fin, eh oui!  Ce n’est pas moi qui le dis. Enfin presque pas. C’est la feuille, voir ci-haut, qui me l’a dévoilé. Rouge, et fière de l’être, elle affichait un air d’automne.

Je l’ai trimballé un peu partout, la pauvre, elle se sentait bien seule.

Je la trouve pas mal photogénique, cette feuille d’automne hâtive, vous ne trouvez pas?

Jour 70 ~ Aller à la pêche

Dimanche dernier, à l’église de Bromont, se tenait la grande foire paroissiale (vente de garage). Cet évènement a attiré bon nombre de curieux ainsi qu’un tas de chercheurs de trésors désireux de trouver du vieux beau, bon, pas cher. Et les acheteurs ont été gâtés.

Les tables recelaient de trouvailles!

J’en ai profité pour me faufiler entre les tables, appareil photo au cou. Discrètement, je prenais des clichés. Des fois, je demandais la permission. Facile de s’approcher d’une table recouverte d’objets inanimés.  Mais quand vous avez le marchand qui vous regarde droit dans les yeux, l’air de dire, mais qu’est-ce qu’elle mijote celle-là!? C’est un peu plus intimidant… Une dame s’est même exclamée, tout  étonnée : tu prends en photo des patins?

À ma grande surprise, mes photos préférées sont celles où les gens sont présents, ajoutant ainsi une histoire à l’image.

Jour 62 ~ L’infiniment petit


En attendant chéri, je m’amusais à photographier les fleurs de trèfle qui ponctuaient la pelouse. Je n’ai pas l’habitude de faire de la photo macro. Je préfère saisir les paysages avec mon grand-angle.  J’aime quand mon regard se perd au loin, à la recherche d’un détail intéressant, comme la présence d’un arbre dont la silhouette m’avait échappée.   C’est sans doute pour cela que j’ai un penchant pour le panorama.

Rompre  ces vieilles habitudes  est toutefois profitable, voire même enrichissant pour l’artiste en quête de perfectionnement. Ou de nouveauté. Notre vision s’élargit, notre œil devient plus observateur et nos images en bénéficies.

Plonger dans l’infiniment petit nous permet de voir plus grand par la suite.

Jour 22 ~ Crème glacée à l’ancienne…

Lors d’un voyage en Floride, en octobre 2009, j’ai eu le plaisir d’explorer la ville de St-Augustine. Saviez-vous que c’est la première ville  construite aux États-Unis? Fondée en 1513, St-Augustine est la doyenne de toutes les villes des USA! Et riche en histoire!

J’ai adoré parcourir les rues pittoresques et m’attarder dans  les jolies petites boutiques.

La photo présentée aujourd’hui, me rappelle le délicieux cornet de crème glacée que nous avons commandé, moi et mon amoureux.  Une crème glacée à l’ancienne…  préparé avec de la vraie crème!

Tout simplement sublime! 😀

Jour 20 ~ Trio de Sagesse

Une balade dans les boutiques de Knowlton m’a amené à photographier autre chose que des paysages.  Un changement stimulant! Pendant quelques heures, mon regard s’est tourné vers les étagères où s’étalaient tasses, figurines,bijoux et bibelots. J’observais leurs lignes et leurs arrangements, lorsque trois cahiers au look ancien ont attiré mon attention.

Mais il n’y a pas que leur apparence qui m’a interpellé, les mots inscrits sur la page couverture  aussi. Des mots qui me parlent beaucoup…

Journal.

Daily Wisdom (sagesse journalière).

Thoughts  & Dreams (pensée et rêves).

Un seul clic a suffit à immortaliser leur symbolique. Le seul regret qui m’habite, c’est de ne pas avoir fait l’acquisition de l’un de ses cahiers… Mais il n’est pas trop tard!

Jour 15 ~ Fougère Élégante

Ici, je me suis amusée à ne pas avoir de profondeur de champ, espace visible derrière le sujet principal.  À travers mon appareil, je ne distinguais que des lignes et des courbes. Gracieuses et élégantes.

Les fougères furent de bons modèles.  Quoique le vent a décidé de se mettre de la partie. J’ai donc augmenté mon ISO à 200, pour obtenir une plus grande vitesse. Et j’attendais patiemment, entre chaque prise de vue, que le vent se calme un peu le pompon, afin d’avoir une photo nette, sans effet de floue.

Jour 11 ~ Vestige

Je me promenais près d’un cimetière lorsque j’ai aperçu ces débris jonchant le sol.  Intriguée, je me suis approchée.  En examinant les lieux, je me suis rendue compte qu’il s’agissait de quelques pièces éparses qui avaient survécu à la démolition d’une ancienne demeure.

J’ai jeté un coup d’oeil aux alentours me demandant à quoi pouvait bien ressembler la maison qui avait abrité les gens ici. On ne le saura jamais…

Seuls quelques vestiges du passé, quasi oubliés, témoignent de son existence.