Souvenirs de vacances

Au nord de la Floride, à St-Augustine plus précisément, il n’est pas rare de voir  la météo osciller en dessous du 10 degrés Celsius pendant la saison froide, soit de novembre à janvier. Prise par une journée de grand vent, cette photo témoigne des rares promeneurs qui bravaient le froid et arpentaient la plage d’un pas décidé. Comme cette dame en rouge. Même mon appareil bougeait tellement il ventait!

Ou est-ce moi qui tremblait de froid? Ahum…

Jugez par vous même.

La mer fascine. Qu’il fasse un froid de canard. Ou une chaleur accablante.

À la recherche de trésors perdus, cette jeune femme chatouillait le sable du bout des pieds.

Des pièces d’or oubliés. Souvenirs fragiles. Avalés par la mer.

Ce petit oiseau, un bécasseau sanderling (merci à ClaudeL, pour la précision), déambulait à vitesse lumière sur le sable trempé et évitait allégrement la vague qui risquait de l’engloutir à tout moment. Admirative, je l’ai observé longtemps. J’ai même (tenté) de faire un petit vidéo,  il filait à vive allure, me rendant la tâche difficile. 😉

Désolée si, par moment, le sujet sort (littéralement) du cadre.

N’est-ce pas qu’il est rapide? Speedy Gonzales! Hihi!

20121120_annejutras_web_0311

Voilà!

Je vous souhaite tous et toutes un superbe week-end!

Have a great week-end everyone!

😀

Refaire le plein sur le bord de la mer

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un merveilleux deux semaines. Décembre déjà demain – wow! Comme le temps file! Noël dans 25 jours! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Traduction : pas déjà?

Trêve de plaisanterie, je vous ai faussé compagnie pendant quelque temps. J’espère que vous en avez profité pour batifoler ailleurs. 😉

Je me suis sauvée pour une semaine. Dans le sud. Une décision prise à la dernière minute, vite décidée, vite partie. 7 jours d’escapades avec mon chéri. 7 jours pour refaire le plein, profiter du soleil, de la mer, des longues nuits de sommeil, des siestes aussi et de cette délicieuse nonchalance qui accompagne si bien les vacances.

105mm – ISO400 -f8 – 1/640

J’ai décidé de laisser derrière moi mon ordinateur et mon téléphone portable. Inutile de perdre mon temps avec Je souhaitais me déconnecter du net et m’allouer du temps pour reconnecter avec d’anciennes habitudes, la lecture et l’écriture, deux grandes passions rendues désuètes depuis l’arrivé de la technologie. J’ai donc soigneusement glissé un livre photo (bien entendu!), un cahier de note (pour barbouiller des notes, ça va de soi) et des stylos de divers couleurs.

Vous est-il déjà arrivé de vous priver du net pendant plusieurs jours? Quelle libération!

32mm – ISO 250 – f11 – 1/640

La mer est fascinante. Même quand la météo est moins clémente, on s’y approche pour humer l’air salin et entendre le son des vagues. J’ai observé cet homme ↓ pendant un certain temps. Était-il perdu dans ses pensées? Ou loin par delà la mer? Je l’ignore. Il était sans doute fasciné. C’est ce que je me plaît à imaginer. Sa vie lui appartient. Mon imagination, elle, ne peut s’empêcher de gambader où bon lui semble.

 

200mm – ISo250 – f5.6 – 1/1600

Lorsque les oiseaux ont virevolté au-dessus  de l’homme, j’ai pris plusieurs clichés. Mon choix s’est arrêté sur cette photo. Un sentiment de plénitude et recueillement s’empare de moi lorsque je la regarde.

← ♥ →

20mm – ISO100 – f16 – 30 sec

← ♥ →

D’autres photos à venir, d’ici là, je vous souhaite un bon week-end!

Moment Magique

Quand je vais en Floride, je fais toujours un détour  vers  le quai de pêche. Pour la modique somme d’un dollar,  vous avez accès à la plateforme.  Outre la vue imprenable sur la mer, vous y rencontrez bon nombre de mouettes, goélands, bécasseaux et de  grands pélicans.  Une vie insoupçonnée grouille en ces lieux. C’est fou!


L’air salin chatouille vos narines, le vent folichon joue dans votre chevelure, du coup, une sensation d’ivresse vous envahit.  Un bonheur  simple et doux.

Si vous avez le cœur à socialiser, vous pouvez discuter avec les pêcheurs, ils se feront un plaisir de vous raconter leur dernière pêche. Émaillant leur histoire d’anecdotes cocasses. Ou  si vous êtes de nature discrète, comme moi, vous observez silencieusement. La caméra au coup. 😉

Soudain, dans ce bonheur tranquille, j’ai vu deux énormes pélicans percer le ciel gris.  Un peu malhabile, ils ont atterri derrière un pêcheur qui préparait des filets.  Sur leur promontoire préféré, les deux palmipèdes  gardaient un œil affamé sur leur pitance, s’étirant le cou de temps en temps. L’un d’eux m’a même fait l’honneur de poser pour moi. Trop cool!

Malheureusement, l’homme n’avait rien pour eux.

Mais pour moi, ce fut un moment magique. Que je n’oublierai jamais.

↔ ♥ ↔

← ♥ →

Voici un petit vidéo 😉

Dépayser

Coucou, me voilà de retour! 😀

Une pause dans le sud bien mérité. J’avoue que,  côté photo, je ne me suis vraiment pas forcée. J’ai même paressé. Ouep! Rien de tel, pour la créativité, que de se la couler douce pendant quelque temps.

Je vous présente quelques clichés que j’ai pris alors que je n’étais pas en compagnie des poissons. 😉

Coucher de soleil dans les Keys, Floride. Exotique!

Une douce lumière à savourer à petit feu.

😉

La nuit, la mer vous berce…

On repart dans le Sud?

Jour 132 ~ Je reviendrai

CLiquez sur l’image pour l’agrandir

La maison bleu sur la mer me rappelle à quel point nous avons besoin d’un repère pour se ressourcer.

Une vue sur l’infinie pour nous permettre de grandir et de s’épanouir.

Une maison dans laquelle on peut chérir nos souvenirs et bâtir un avenir à la hauteur de nos aspirations.

Un jour, je reviendrai et réaliserai mon rêve…

Jour 127 ~ Il faut partir

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Nous voilà arrivés au terme de notre voyage. La mer et la chaleur de la Floride nous ont comblés pendant quelques jours. On a fait le plein d’énergie (et de photos), savouré l’air salin et l’accueil chaleureux des gens du sud.

Nous sommes prêts (ou presque) à affronter le froid de notre coin de pays.

Ici, il fait un merveilleux 29 degrés sous les nuages, là-bas, un maigre 6 degrés nous attend. Brrr!